Gran Turismo Sport fera l’impasse sur les micro-transactions

S’il est déjà relativement facile de se moquer de Gran Turismo Sport, on ne pourra en tout cas pas lui reprocher de favoriser les gros payeurs. Le créateur de la série Kazunori Yamauchi a ainsi confirmé que son nouveau titre n’inclura pas de micro-transactions.

Ç’aurait fait désordre. Gran Turismo 6, aux joues déjà boursouflées par un support ayant semblé céder sous son poids, avait en effet eu l’outrecuidance de proposer l’achat de crédits (la monnaie virtuelle du jeu) via de l’argent véritable, du genre que votre épicier pourrait accepter sans broncher.

Les prix allaient de 4,99 euros pour 500.000 crédits à 49,99 euros pour 7 millions de crédits, avec la voiture la plus onéreuse du jeu qui pouvait être débloquée en déboursant pas loin de 150 euros. Rien de tout ça ne devrait toutefois polluer l’expérience à laquelle invitera Gran Turismo Sport dans maintenant un peu plus d’un mois.

Yamauchi confirme l’absence de micro-transactions dans Gran Turismo Sport

À l’occasion d’un évènement PlayStation Experience s’étant récemment tenu en Malaisie, le papa de la franchise Gran Turismo a ainsi confirmé à la chaîne YouTube Gema Show Indo que non, il ne sera pas possible d’acquérir de belles cylindrées à la sueur de ses doigts, ceux-là même ayant tapé les chiffres d’une carte bancaire alors encore toute vaillante.

La démarche peut se comprendre ne serait-ce que parce que cet épisode mise le gros de son intérêt sur son aspect compétition. Polyphony Digital, développeur de Gran Turismo Sport, souhaite ainsi vraisemblablement privilégier la compétence pure à des transactions faciles, quand bien même la différence s’observerait rapidement en course.

Cela étant dit, le soft de papa Yamauchi pourra quand même décevoir celles et ceux qui s’attendaient à ce que la première apparition de la franchise sur PS4 se traduise par le menu auquel la série a habitué son public. À savoir notamment un contenu béton. Ici, pas de mode carrière au programme, seulement des tests de conduite censés préparer le joueur aux modes de jeu connectés. Et il n’est en plus même pas certain que DriveClub apparaisse visuellement dépassé face à ce Gran Turismo Sport dont le succès devra possiblement en grande partie à son nom. Sortie en tout cas prévue pour le 17 septembre prochain, en exclusivité sur PS4.