Clicky

Greffe de la peau : un homme brûlé sur 95 % de son corps a survécu 

La médecine française vient de réaliser un coup de maître. Un homme de 33 ans a survécu à la brûlure de 95% de son corps grâce à une greffe de la peau. Cette opération miraculeuse a été réalisée par le chirurgien-plasticien Maurice Mimoun. Ce professeur a accepté de raconter le sauvetage du patient sur France 3.

Franck Dufourmantelle a été admis d’urgence à l’hôpital Saint-Louis à Paris le mardi 27 septembre 2016. Travaillant en tant qu’opérateur chimiste, il avait subi une grave brûlure sur presque la totalité de son corps au cours de son travail.

Franck

Le professeur Maurice Mimoun, chef du service de chirurgie plastique et reconstructrice à l’hôpital Saint-Louis confiait le jeudi 23 novembre 2017 à BFMTV que les chances de sauver ce patient étaient plus qu’infimes.

Une peau quasi similaire

Franck Dufourmantelle a un frère jumeau homozygote. Autrement dit, son frère et lui avaient, sur le plan de la génétique, une peau quasiment identique. Cela rendait l’opération de greffe de peau envisageable et, surtout, moins risquée pour le patient. La similitude de peau entre les deux jumeaux réduisait effectivement les risques de rejet de la greffe.

L’existence et la présence de ce frère jumeau permettaient ainsi au médecin d’effectuer l’opération de greffe sans risquer de manquer de peau. D’ailleurs, vu la gravité du cas de Franck Dufourmantelle, il était vital de l’opérer dans les plus brefs délais.

L’exploit de la médecine française

C’est la première opération de greffe de la peau d’envergure mondiale à être effectuée. Maurice Mimoun s’est félicité de l’avoir mené avec brio. Franck Dufourmantelle a non seulement survécu à cette opération, mais il a également été remis à sa famille. Il peut se mouvoir et vivre comme une personne normale et bien portante.

Le succès de cette greffe ouvre de nouvelles perspectives pour les médecins qui espèrent que la science concevra un jour une peau artificielle universelle compatible avec toutes les personnes.

D’après le professeur Maurice Mimoun, ce projet est loin d’être utopique. Il déclare même que les scientifiques sont à pied d’œuvre et sont sur le point de sortir une technologie allant dans ce sens.

Mots-clés médecinesanté

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !

  • rholala_pff

    bravo vous écoutez aussi franceinfo…

    • C’est quoi ton problème ?