Clicky

Groenland : une base secrète américaine est en train de réapparaître à cause de la fonte des glaces

Camp Century fait la une de tous les médias anglo-saxons depuis le mois dernier et cela n’a rien de surprenant, car cette ancienne base secrète américaine est en train de refaire surface après avoir passé ces dernières années sous la glace du Groenland. L’armée américaine pensait s’en être débarrassée, mais c’était sans compter sur le réchauffement climatique.

Cette base a été construite à la fin des années 50 et donc en pleine Guerre Froide. Elle est située à environ 240 kilomètres à l’est de la base aérienne de Thulé, et plus précisément à l’extrême nord-ouest de l’inlandsis groenlandais.

Camp Century

Camp Century à ses débuts, avant que la neige ne recouvre l’installation.

Il s’étend sur une superficie de 1 710 000 km² et il représente ainsi à lui seul 80 % du Groenland. Accessoirement, il est aussi la seconde plus grande masse de glace présente sur la planète après l’inlandsis de l’Antarctique.

Camp Century a été construit à la fin des années 50

Cette région est assez inhospitalière, bien entendu. Le climat est froid et sec, avec des températures pouvant descendre sous la barre fatidique des -24,6 °C.

Pourquoi avoir construit Camp Century à cet endroit, en ce cas ? La raison est assez simple en réalité. Les États-Unis voulaient tout bonnement rapprocher leurs missiles nucléaires de l’URSS, en toute discrétion. À l’époque, l’armée avait même pour objectif d’acheminer 600 missiles différents au plus près de son ennemi en passant par des tunnels courant sous la calotte glaciaire.

Les travaux ont commencé en 1959 et ils ont duré un peu plus d’un an, pour finir à la fin de l’année suivante.

Après avoir construit la base, le gouvernement américain a transporté sur place un réacteur nucléaire portable PM-2A, l’un des premiers du genre. Un réacteur capable de produire environ 2 MW d’électricité. L’opération a coûté 5,7 millions de dollars, pour une enveloppe budgétaire globale de 8 millions de dollars.

Le pire, c’est que cela n’a servi à rien. Camp Century a effectivement été abandonné en 1964 en raison du mouvement des glaces. Il menaçait effectivement de faire s’effondrer les tunnels et la base a donc été officiellement fermée quelques années plus tard, en 1967, avant d’être totalement abandonnée.

Faute d’entretien, les tunnels ont fini par s’effondrer et plus personne n’a entendu parler de ce camp.

La base est en train de refaire surface à cause de la fonte des glaces

Le gouvernement américain pensait sans doute en avoir fini avec cette base, mais ce n’est visiblement pas le cas. En effectuant des relevés sur place, des chercheurs se sont effectivement rendu compte que le camp n’allait pas rester indéfiniment sous la glace et la neige. Bien au contraire, il est en train de réapparaître tout doucement à cause du réchauffement climatique et par extension de la fonte de la calotte glaciaire.

D’après leurs calculs, si la fonte se poursuit au rythme actuel, alors la perte de glace ne sera plus compensée par les nouvelles chutes de neige à partir de 2090. Camp Century devrait refaire totalement surface un siècle plus tard, autour de 2190.

Et c’est un véritable problème, car l’armée américaine n’a pas totalement nettoyé la base avant de lever le camp. En réalité, de nombreuses citernes ont été laissées sur place, des citernes contenant environ 200 000 litres de diesel, le tout avec environ 240 000 litres d’eaux usées contenant des BPC toxiques et une quantité inconnue de caloporteurs radioactifs.

Les chercheurs n’en sont pas restés là et ils ont effectué dans la foulée plusieurs simulations. Ils en sont venus à la conclusion que tous ces déchets pourraient finir par atteindre l’océan. Si cela devait être le cas, alors les conséquences écologiques seraient tout simplement désastreuses.

Fort heureusement, il existe une solution : nettoyer la base. Le problème, c’est que la situation du Groenland a beaucoup changé au fil des années.

Il a en effet commencé à acquérir une certaine autonomie politique à partir de 1979 et les autorités se renvoient donc un peu la balle.

Crédits Image

Mots-clés groenlandinsolite

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Pas de commentaires

Ajouter le votre.