Hadopi : les premières plaintes reçues par la Haute Autorité

Et voilà, nous y sommes. C’est officiel, la Haute Autorité vient de recevoir ses premières plaintes de la part des ayants droit dans le domaine de la musique. Ce qui veut tout simplement dire que le couperet des lobbies musicaux va s’abattre sur notre nuque. Notons d’ailleurs que les premiers mails d’avertissement partiront en septembre 2010. La machine se met en route et il est désormais bien trop tard pour l’arrêter.

C’est avec un certain étonnement que les ayants droit ont repéré des échanges illégaux sur certains réseaux peer 2 peer. Des échanges qui concernaient certains fichiers musicaux pourtant protégés par les droits d’auteur. Inutile de préciser qu’ils se sont empressés de contacter la Haute Autorité pour obtenir justice.

Riposte graduée oblige (un décret a été publié un peu plus tôt), les premiers mails d’avertissement seront directement transmis aux fournisseurs d’accès. Ces derniers devront contacter dans la foulée leurs abonnés indélicats. Si ces derniers persistent et téléchargent de nouveau dans un délai d’un an, alors une lettre contre signature sera cette fois envoyée. A la troisième incartade, des poursuites plus sérieuses pourront être engagées.

Il ne nous reste plus qu’à espérer que l’infrastructure utilisée par Hadopi soit la même que celle du portail France.fr. Si c’est le cas, autant dire que les pirates pourront dormir sur leurs deux oreilles pendant quelques mois de plus.

Via