Hadopi n’est plus… pour quelques jours

Quoi de mieux, pour démarrer l’année, qu’un bon « fail », hein ? Pas grand chose, on est bien d’accord. Yep et pour ça, on peut toujours compter sur Hadopi. Après pas mal de grosses bourdes, le célèbre dispositif vient tout juste de se prendre une grosse claque en travers de la tronche. Comme l’ont révélé les gars de Numerama, le bougre a en effet trouvé le moyen de se piéger lui même et c’est ainsi que ce dernier n’a actuellement plus aucune existence juridique. Alors attention, hein, parce que tout sera bientôt remis dans l’ordre, mais on a bien le droit de se moquer un peu en attendant, forcément.

Hadopi n'est plus... pour quelques jours

La plupart des gens l’ignorent mais Hadopi est composé de neuf membres triés sur le volet. Des personnes qui devaient initialement être nommées pour une durée de 6 ans mais, pour assurer une rotation, le gouvernement a finalement opté pour un tirage au sort et pour des mandats un peu moins longs. Trois membres profitent ainsi d’un mandat de quatre ans et les trois autres d’un mandat de deux ans. Or justement, là où ça devient quand même très marrant, c’est que le mandat de nos trois compères a pris fin le 23 décembre à minuit tapante. Résultat des courses, à l’heure actuelle, l’assemblée est amputée de la moitié de ses membres et elle n’a donc plus aucune existence juridique. Elle n’a donc pas le droit de nous envoyer de gentils courriers et c’est sans doute parti pour durer encore quelques jours.

Et ça, je ne sais pas pour vous mais moi ça me fait quand même beaucoup rire. Comme quoi, on peut toujours compter sur Hadopi pour égayer un peu nos journées. Ouais enfin ça et les tweets planants de Nadine Morano, évidemment.

Merci à eux et merci à Steven d’avoir attiré mon attention sur cette affaire.

Maintenant, reste plus qu’à attendre la prochaine bourde.

Via

Mots-clés funhadopiweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.