Hand Spinner : de nouveaux cas d’explosion aux USA

Les Hand Spinners se déclinent en différentes versions et certains modèles embarquent même des lampes alimentées par des batteries afin d’en coller plein les yeux à leur propriétaire et leurs proches. Plusieurs de ces fameux modèles ont explosé aux États-Unis.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais les Hand Spinners sont très à la mode depuis le début du printemps. La toupie a en effet envahi les cours d’école et elle a même trouvé le chemin menant vers les open spaces des entreprises.

Hand Spinner Connecté

Comme tous les objets de collection, le produit se décline en un nombre incalculable de versions avec différentes formes et divers matériaux.

Les Hand Spinners peuvent aussi avoir des problèmes de batterie

Flairant le bon coup, certains constructeurs ont poussé le concept encore plus loin en intégrant à leurs toupies des lampes colorées ou même de puissants haut-parleurs.

Seul problème, afin de réduire les coûts, certains d’entre eux se tournent vers des batteries de mauvaise qualité. Or justement, la CPSC (Consumer Product Safety Commission) a lancé une enquête afin de déterminer la dangerosité de ces produits.

Cette enquête ne tombe évidemment pas du ciel. Plusieurs cas d’explosion ont en effet été recensés ces dernières semaines sur le territoire américain, et plus précisément en Alabama et dans le Michigan.

Le premier a eu lieu à Gardendale, dans une maison familiale de la région. Kimberly Allums était en train de vaquer à ses occupations lorsqu’elle a entendu son fils hurler à l’étage. Elle s’est précipitée pour le rejoindre et elle a alors constaté que sa toupie venait de prendre feu.

Un accident similaire a eu lieu un peu plus tard dans le Michigan.

La CPSC montre les crocs

La toupie incriminée se trouvait cette fois encore en charge lorsque sa batterie a commencé à s’échauffer. De la fumée est rapidement apparue, suivie par quelques flammes. Fort heureusement, la propriétaire du produit a eu le réflexe de le débrancher et de le jeter dans l’évier avant que la situation ne devienne ingérable.

Ces deux accidents ne sont visiblement pas des cas isolés et la situation a ainsi empiré depuis le début de l’été.

Face à la situation, la commission américaine ne pouvait évidemment pas rester les bras croisés et elle a donc demandé à une de ses équipes d’enquêter sur tous ces incidents afin de déterminer si le produit comporte des risques pour les consommateurs.

Il faudra sans doute quelques semaines pour qu’elle rende ses conclusions, mais la commission recommande en attendant de ne pas laisser ces Hand Spinners en charge sans surveillance. Elle a également profité de l’occasion pour rappeler de conserver ces toupies hors de la portée des bébés et des enfants en bas âge.