HIV : un médicament préventif générique pour 2021 aux Etats-Unis?

Le 24 juillet 2018 s’est tenu la Conférence internationale sur le sida à Amsterdam. Les résultats de l’étude ANRS-Prévenir, menée par le Professeur Jean-Michel Molina, ont prouvé l’importance de la PrEP pour lutter contre le Sida. La PrEP ou prophylaxie préexposition consiste à prendre du Truvada pour empêcher la transmission du HIV.

Ce médicament est destiné aux personnes séropositives et à la prévention contre le virus.

Récemment, on a appris qu’en 2021, on pourra voir sur le marché un médicament préventif générique du Truvada. En effet, Gilead, le laboratoire américain à l’origine de ce médicament, a accepté de publier son brevet exclusif afin de permettre la fabrication et la vente d’une version générique du Truvada.

Gilead a annoncé avoir choisi Teva Pharmaceuticals pour être le seul fabricant de médicaments préventifs génériques du HIV aux États-Unis.

Des médicaments hors de prix aux États-Unis

L’apparition de ces médicaments génériques représente une victoire pour les personnes qui présentent de hauts risques de contracter le virus aux États-Unis et pour cause.

Au pays de l’Oncle Sam, le Truvada n’est pas donné.

Si dans d’autres pays, un stock mensuel de Truvada générique est vendu à 70 dollars, les prix s’envolent rapidement aux États-Unis où le stock d’un mois est vendu entre 1 600 et 2 000 dollars. Face à ces prix exorbitants, de nombreux activistes ont demandé à Gilead d’ajuster les prix des médicaments.

Gilead conservera l’exclusivité pendant 15 mois

D’après Douglas Brooks, le directeur exécutif de Gilead, l’accord conclu entre Teva Pharmaceuticals et le laboratoire américain remonte à 2014. Cette collaboration permettra à Teva d’engager « des combinaisons génériques d’emtricitabine et de TDF sur le marché. » Toutefois, il faudra s’armer de patience avant de pouvoir découvrir la version générique du Truvada étant donné que Gilead compte conserver l’exclusivité pendant encore 15 mois.

Le laboratoire américain a souligné qu’il n’attendait pas de Truvada générique aux États-Unis avant 2021. En dépit de cela, cette annonce a été acclamée par les activistes qui sont à l’origine de la campagne #BreakThePatent. Ces derniers réclamaient à Gilead de rendre le Truvada plus accessible afin de mieux lutter contre le HIV à travers le monde.

Pour eux, l’arrivée de ces médicaments génériques représente une « victoire pour la communauté LGBTQ+, pour les activistes du HIV et les contribuables américains. »

Mots-clés médecinesanté