Hotfile ferme ses portes

Les ayant-droits n’ont pas un grand sens de l’humour, encore moins lorsqu’ils ont affaire à des plateformes diffusant du contenu leur appartenant sans leur en demander l’autorisation. Les administrateurs de Hotfile pourraient vous en parler mieux que moi puisque ces derniers ont été condamné à verser pas moins de 80 millions de dollars de dommages et intérêts à la MPAA.

La MPAA, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, est une association regroupant les principaux majors du cinéma américain. Dans le lot, on trouve notamment Paramount Pictures, Sony Pictures Entertainment, 20th Century Fox, Universal City Studios, Wall Disney Studios Motion Pictures ou encore Warner Bros. L’association en question ne manque d’ailleurs pas de bouteille puisqu’elle a été fondée en 1922.

Fin Hotfile

Fin de parcours pour Hotfile.

En 2011, la MPAA a donc entamé des poursuites contre Hotfile, la célèbre plateforme d’hébergement de fichiers. Tout comme Megaupload à son époque, cette dernière était accusée de diffuser illégalement des oeuvres protégées par la sacro-sainte propriété intellectuelle. D’après les chiffres dont on dispose, 3448 oeuvres étaient concernées par la plainte.

Le procès devait débuter la semaine prochaine aux Etats-Unis. Hotfile a cependant préféré négocier directement avec la MPAA pour mettre un terme à la procédure. Des négociations qui vont coûter 80 millions de dollars à la plateforme. Enorme, certes, mais ce procès aurait pu avoir un impact bien plus conséquent puisque la MPAA était en droit de demander 150.000 dollars d’amende pour chaque oeuvre. Oui, ça donne quelque chose comme 517 millions de dollars, c’est bien ça.

Hotfile a donc préféré prendre les devants en fermant sa plateforme, et en quittant la scène. Dans son dernier communiqué, lisible directement sur son site, il invite les internautes désireux de récupérer des films et des séries à se tourner vers des plateformes légales.

Dommage pour ceux qui s’évertuaient à stocker… des fichiers légaux.

Via

Mots-clés hotfileweb