Le dernier Houellebecq est disponible en téléchargement gratuit (mais pas forcément légal)

Télécharger des oeuvres protégées par la propriété intellectuelle, ce n’est pas bien. Pire, c’est même passible de lourdes sanctions. Florent Gallaire n’est visiblement pas du même avis puisque ce confrère blogueur a décidé de numériser le dernier livre de Houellebecq, La Carte et le Territoire (prix Goncourt 2010) afin de le diffuser sur le web. Et le pire, c’est qu’il est convaincu de son bon droit…

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que le dernier livre de Houellebecq reprend un certain nombre d’articles de la Wikipédia. Le contenu de cette dernière étant placé sous la licence « Creative Commons », notre ami blogueur pense que le bouquin hérite des mêmes droits. Et en théorie, il n’a pas forcément tort puisque cela fait justement partie des conditions de reproduction de cette licence.

Sauf que chez Flammarion, on ne pense pas la même chose. Et l’éditeur compte bien attaquer le blogueur qui a diffusé l’oeuvre numérisée sur son site.

Forcément, n’étant pas juriste, il m’est difficile de me prononcer sur le bien-fondé (ou non) de cette action mais cette nouvelle prête tout de même à rire. Pomper la Wikipédia pour alimenter le contenu de son bouquin, ce n’est déjà pas très glorieux, mais s’attaquer ensuite à une personne qui cherche à dénoncer cet abus, c’est vraiment pas « feng shui ». Cela dit, on notera qu’un blogueur n’a évidemment pas à se substituer à un tribunal. Ce qui serait chouette, donc, c’est que la Wikipédia se réveille un peu histoire de faire valoir ses droits sur cette oeuvre littéraire.

Et qu’elle en profite pour couvrir Florent.

Via (Crédits Photo)