Huawei accusé d’afficher de la publicité sur les écrans de veille de certains de ses téléphones

Huawei était bien parti pour prendre le dessus sur Samsung et se retrouver sur la première place du podium de la mobilité. Le destin, ou plutôt la fatalité, en a cependant décidé tout autrement. L’entreprise s’est en effet retrouvée sur la liste noire de Donald Trump et de nombreuses entreprises américaines ont alors été dans l’obligation de suspendre leurs accords commerciaux avec elle.

Résultat des courses, Huawei se trouve désormais dans une position extrêmement compliquée.

Facepalm

Crédits Pixabay

Et comme si cela n’était pas suffisant, voilà que le géant se retrouve au coeur d’un nouveau scandale.

Huawei a affiché de la publicité sur les écrans de verrouillage de ses smartphones

Si l’on en croit Android Police, alors Huawei aurait en effet affiché de la publicité sur les écrans de veille de plusieurs de ses téléphones, et ce sans l’accord tacite de leur utilisateur.

Toujours selon nos confrères, la plupart de ces publicités avaient pour but de mettre en avant la marque Booking.com et elles présentaient ainsi le logo de l’entreprise incrustée sur une vue idyllique présentant diverses destinations touristiques de rêve.

La liste exacte des terminaux touchés n’est pas connue, mais cette fameuse publicité est bien apparue hier soir sur le téléphone de mon collègue Matthieu, du site UnSimpleClic.com, à notre plus grande surprise.

Elle a cependant disparu après avoir éteint et rallumé l’écran de son téléphone, un Huawei P20.

Huawei Allemagne a présenté ses excuses

De nombreuses voix se sont bien entendu élevées sur Twitter et les critiques n’ont pas manqué de fuser. De son côté, la division allemande de Huawei a semble-t-il présenté ses excuses à l’un des utilisateurs touchés par la campagne, sans pour autant donner plus de détails.

Si vous êtes touchés, alors sachez qu’il existe tout de même une astuce pour couper la campagne et éviter la diffusion de ces publicités. Il suffit en effet de ne pas utiliser l’écran de verrouillage par défaut et donc de définir une image de votre choix à la place.

Pour le moment, Huawei n’a publié aucun communiqué. Cet article sera cependant mis à jour avec les explications du constructeur lorsqu’elles nous auront été communiquées.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que cet esclandre ne tombe pas au bon moment pour la marque. Il faut néanmoins rappeler que d’autres constructeurs procèdent de la même manière. C’est notamment le cas de Xiaomi qui diffuse par défaut de la publicité sur l’utilitaire consacré aux téléchargements.

Mots-clés huawei