Clicky

Huawei compte lancer un produit concurrent à Alexa, Google Assistant et Siri

Huawei prépare un nouvel assistant vocal. Censé concurrencer ceux de Google, d’Apple et d’Amazon, le produit sera réservé aux marchés en dehors de la Chine.

Dans un entretien à CNBC, Richard Yu, le PDG de Huawei a fourni des informations sur les projets de l’entreprise dans le domaine de l’intelligence artificielle. En ce temps où les assistants vocaux nous sont d’une grande importance au quotidien, les marques font de leur mieux pour proposer des solutions de plus en plus intelligentes. D’Amazon à Google en passant par Apple, tous possèdent leur propre assistant intelligent qui est déjà adopté par des millions d’utilisateurs dans différents pays. En ce qui concerne le géant asiatique, il dispose aussi de son propre assistant vocal appelé Xiaoyi, mais celui-ci est réservé à la Chine et ne communique qu’en chinois.

Cependant, les choses vont bientôt changer étant donné que Huawei prépare un autre assistant vocal. Un nouvel outil qui risque de concurrencer Alexa, Google Assistant et Siri dans la mesure où il sera lancé à l’international.

Un nouvel assistant vocal pour Huawei

Certes, Xiaoyi est déjà intégré à quelques produits de Huawei, notamment à son enceinte connectée AI Cube et à plusieurs de ses smartphones, mais le fait qu’il soit réservé au marché chinois limite son utilisation.

Du coup, la marque travaille actuellement sur un assistant vocal qui fonctionnera hors de Chine.

Il faut savoir que Huawei collabore avec Google et Amazon depuis longtemps en utilisant leurs solutions logicielles en matière d’intelligence artificielle. Richard Yu a précisé qu’il continuerait à travailler en partenariat avec les deux géants américains de la technologie, et ce, malgré le fait que le lancement d’un nouvel assistant en dehors du territoire chinois pourrait le mettre en concurrence avec ceux-ci.

Huawei, vers le lancement d’un assistant vocal à l’international

En ce qui concerne Amazon et Google, ils n’ont pas encore réagi par rapport à cette déclaration du boss de Huawei. Nous avons en tout cas hâte de connaitre leur avis.

De son côté, Richard Yu s’est montré avare d’informations lors de l’interview accordée à CNBC. On ne sait pas ainsi la langue que le nouvel assistant utilisera. Nous ignorons également sa date de lancement.

Mots-clés huawei