Clicky

Huawei ne compte pas concurrencer Android… pour l’instant

Face aux rumeurs selon lesquelles Huawei aurait l’intention de lancer son propre OS pour concurrencer Android, le chef de l’ingénierie logicielle grand public de la firme a décidé de s’exprimer sur le sujet.

Les tensions commerciales et sécuritaires qui existent entre la Chine et les États-Unis ont amené ces derniers à sanctionner ZTE. D’ailleurs, de nombreuses firmes chinoises sont accusées par les Américains de porter atteinte à leur souveraineté en espionnant les citoyens par l’intermédiaire de leurs produits high-tech. Face à ce geste des USA, il se murmurait auparavant sur la toile que Huawei développait son propre système d’exploitation afin de faire face à une éventuelle interdiction d’utilisation d’Android, celui-ci étant un OS édité par une entreprise américaine (Google). Pour la première fois, le géant chinois décide de s’exprimer sur le sujet par le biais du Dr. Wang Chenglu.

D’après ce patron de la division en charge de l’ingénierie logicielle grand public de Huawei, le constructeur ne compte pas concurrencer le système d’exploitation de Google, du moins pour le moment.

Huawei n’est pas encore prêt

Le Dr. Wang Chenglu a abordé la question lors de la présentation de EMUI 9.0, la nouvelle version de la surcouche de la firme. Interrogé par les journalistes, il s’est montré clair dans ses réponses. Selon lui, la fabrication d’un système d’exploitation interne n’est pas une science rudimentaire.

Par conséquent, Huawei préfère d’abord améliorer l’expérience utilisateur en veillant sur son interface EMUI.

D’après toujours ce haut responsable, le vrai problème, ce n’est pas la création d’un OS, mais plutôt le développement de l’écosystème y afférant. Il faudra effectivement séduire les développeurs afin qu’ils lancent continuellement des applications compatibles. Les choses s’annoncent ainsi bien plus difficiles qu’on ne l’imagine. Il faut savoir que le manque d’intérêt des développeurs faisait partie des raisons qui ont poussé Microsoft à abandonner sa plateforme Windows Phone.

Une stratégie qui n’a pas de sens

En ce temps où Apple et Google règnent en maître sur le marché de la téléphonie mobile avec leurs systèmes d’exploitation, il s’avère risqué de lancer son propre OS, surtout pour une marque aussi célèbre que Huawei. Pour le Dr. Wang Chenglu, une telle stratégie parait donc tout simplement insensée.

Mots-clés huawei