Huawei P Smart+ : les précommandes vont bientôt démarrer

Huawei a levé le voile le mois dernier sur le P Smart+, un smartphone orienté selfies. Il a de solides atouts pour séduire, à commencer par un prix franchement accessible.

Huawei n’a effectivement pas fait les choses à moitié et le constructeur a ainsi opté pour un positionnement tarifaire des plus accessibles. Attendu en exclusivité chez Amazon à partir du 23 août, l’appareil sera en effet proposé au prix de 299 €. Notez d’ailleurs que les précommandes démarreront dans quelques jours, le 9 août.

Huawei vient de présenter une version allongée de son P Smart. Le terminal peut notamment compter sur une dalle de 6,3 pouces, un Kirin 710… et une encoche pour un tarif de 299 euros.

Question design, le P Smart+ se rapproche bien entendu un peu du modèle original, mais aussi de tous les autres appareils du constructeur.

Huawei P Smart+ : un téléphone taillé pour les selfies

Il hérite donc d’une belle coque en verre renforcée par un châssis élaboré dans un alliage d’aluminium et de magnésium. Les finitions semblent exceptionnelles et l’appareil se déclinera en deux coloris différents. Il sera en effet possible de le trouver en noir et en violet irisé.

L’écran est naturellement encadré par de fines bordures… et la dalle est agrémentée d’une encoche longue de quelques millimètres.

La fiche technique du Huawei P Smart+ n’est pas en reste. Ici, le téléphone propose un Kirin 710 couplé à 4 Go de mémoire vive. Il pourra également profiter du GPU Turbo et il embarquera 64 Go de stockage.

L’écran FullView atteindra une diagonale de 6,3 pouces et il sera en mesure d’afficher une résolution en 2340 x 1080. La dalle couvrira en outre 85 % de la gamme de couleurs. C’est du moins ce que le constructeur affirme dans son communiqué de presse.

Un design soigné et une fiche technique convaincante

Mais la vraie force du P Smart+, ce sont ses modules photos.

Le terminal est ainsi livré avec un module double à l’arrière, un module se composant d’un capteur principal de 16 millions de pixels et d’un second capteur de 2 millions de pixels dévolu au calcul de la profondeur de champ. La caméra frontale regroupe elle aussi deux capteurs et deux optiques, avec un capteur de 24 millions de pixels (f/2.0) d’un côté et un capteur de 2 millions de pixels de l’autre. Tout comme le modèle arrière, la pièce sera donc capable de générer de beaux flous d’arrière-plan.

Parmi les fonctions proposées, on trouve toujours les modes studios, mais aussi une fonction baptisée Qmoji 3D. Grâce à cette dernière, l’utilisateur pourra créer et animer un avatar de lui-même en trois dimensions. L’IA est aussi présente et le terminal sera ainsi en mesure d’analyser la scène photographiée afin de faire remonter les meilleurs réglages possibles.