Huawei pourrait dégainer plus vite que Samsung sur la question d’un smartphone pliable

Huawei pousse fort en ce moment, très fort même, et pour continuer sur cette lancée, le constructeur a besoin de marquer les esprits. C’est d’ailleurs dans cette optique que la firme a présenté fin mars Son Excellence le P20 Pro à la presse. Un mobile que Fred a eu l’occasion de prendre en main et qui met une belle baffe à la concurrence, notamment dans le domaine de la photo.

Mais si nous revenons sur Huawei et ses rêves de grandeurs (qui prennent au passage de plus en plus tournure), c’est parce que la marque œuvrerait dans l’ombre pour blouser Samsung sur un projet qui lui tient pourtant à cœur depuis des années : lancer le premier smartphone véritablement pliable.

N’en déplaise à Samsung, le géant chinois Huawei plancherait lui aussi sur un smartphone pliable. Un mobile que le numéro 3 du marché pourrait annoncer dès novembre.

Selon PhoneArea (qui tient ses informations du site coréen ETNews), Huawei plancherait en effet sur la conception d’un smartphone du même type. Il n’est d’ailleurs pas le seul puisqu’au-delà de Samsung, qui nous balade avec ce projet depuis un bail, Apple aurait également en tête de faire la même chose, histoire de ne pas rester en marge du progrès – et accessoirement pour éviter que Samsung ne louche trop sur ses propres plans en la matière.

Un Smartphone pliable annoncé par Huawei en novembre prochain ?

C’est en tout cas ce que pointe le site qui n’a pas tellement d’autres informations à nous partager, sinon que l’enjeu serait pour Huawei de remporter le titre de « premier constructeur au monde »… à lancer un smartphone pliable.

À défaut d’être calife à la place du calife, la marque se contenterait donc pour l’heure d’un bref moment de gloire dans une course à l’armement qui pourrait bien finir par lasser le consommateur lambda. Reste toutefois que la firme mettrait les bouchées doubles pour parvenir à cet objectif et rendre Samsung et Apple verts de rage.

D’après ETNews, Huawei aurait ainsi collé son CTO (son chef de la technologie) directement sur le coup pour accélérer le processus et prendre tout le monde de vitesse. On apprend également que le mobile en lui-même miserait sur l’OLED – bien sûr – et plus précisément sur une dalle souple provenant de chez LG Display (toujours dans les mauvais coups quand il s’agit de mettre son concurrent Samsung Display dans la gadoue).

Il est toutefois peu probable que le géant chinois lance son smartphone pliable juste après son annonce. Comme l’explique ETNews, le constructeur aurait plutôt dans l’idée de montrer son terminal au monde, et d’attendre les premières réactions avant de lancer la production de masse ou non. Un bon moyen de prendre la température avant une éventuelle commercialisation à grande échelle.

Mots-clés huaweisamsung