Huawei travaille aussi sur un téléphone pliable

Huawei a lui aussi commencé à travailler sur un smartphone pliable et ce dernier devrait même arriver sur le marché l’année prochaine. C’est en tout cas ce que Richard Yu a confirmé à CNET durant une entrevue.

Huawei est devenu un incontournable sur la scène high-tech en l’espace de seulement quelques années et l’entreprise compte bien poursuivre sur sa lancée dans les années à venir. Elle vise en effet la première place du classement des constructeurs et Richard Yu a d’ailleurs rappelé les ambitions du groupe lors de la présentation du Mate 10 et du Mate 10 Pro.

hauwei-ai-640x462

Plus tôt dans la semaine, le CEO de la compagnie a eu l’occasion de s’entretenir longuement avec CNET US.

Huawei est en train de développer un téléphone pliable

Durant l’entretien, Richard Yu a donc confirmé que son entreprise était actuellement en train de développer un téléphone équipé de deux écrans et capable de se replier sur lui-même.

Pour le moment, le prototype serait loin d’être abouti et la charnière de l’appareil poserait ainsi de nombreux problèmes. Huawei n’aurait en effet pas encore réussi à supprimer l’écart entre les deux écrans et Yu a ainsi indiqué que ses ingénieurs travaillaient sur une technologie d’écran flexible afin de corriger le problème.

Toutefois, en dépit de ces difficultés, Richard Yu semble plutôt enthousiaste et il pense ainsi que ce téléphone pliable sera prêt à être commercialisé dès l’année prochaine.

Il reste quelques problèmes à surmonter

Huawei n’est pas la seule compagnie à travailler sur un terminal de ce type. Samsung est lui aussi en train de développer un appareil doté d’un écran pliable et ce dernier pourrait être présenté à l’occasion du CES 2018.

ZTE a pour sa part coupé l’herbe sous le pied de tous ses concurrents en lançant au début du mois l’Axon M, un téléphone doté de deux écrans dépliables. Grâce à cette particularité, l’appareil peut se transformer à loisir en tablette et offrir ainsi à l’utilisateur quelques pouces supplémentaires au niveau de la diagonale pour lui permettre de profiter au mieux de ses contenus multimédias.

En conséquence, il paraît finalement assez logique que Huawei se lance lui aussi dans la course compte tenu des ambitions du groupe.

Mots-clés huawei