Hubble a photographié une mystérieuse nébuleuse dans la constellation du Taureau

Dans les années 1990, avec la collaboration de l’Agence spatiale européenne, la NASA a déployé le télescope spatial Hubble (en anglais Hubble Space Telescope, en abrégé HST). Depuis qu’il est opérationnel, cet instrument ultraperformant a pu apporter de nombreuses informations précieuses aux chercheurs. Cette fois encore, Hubble a pu photographier une nébuleuse mystérieuse qui se situe dans la constellation du Taureau.

Le phénomène astronomique étrange, découvert pour la première fois en 1983, a été baptisé IRAS 05437 + 2502. Jusqu’à aujourd’hui, les chercheurs ne connaissent pas sa nature exacte. Dans l’image publiée par l’agence spatiale américaine, elle se distingue des étoiles brillantes et des nuages ​​de poussière sombre qui l’entourent.

 IRAS 05437 + 2502

Pour les non-initiés, rappelons qu’en astronomie, une nébuleuse désigne un objet céleste composé de gaz raréfié, ionisé ou de poussières interstellaires.

Capturée par la caméra de surveillance de la sonde

La formation étrange d’étoiles a été trouvée, pour la première fois, grâce au satellite astronomique infrarouge (IRAS). Il s’agit du premier télescope spatial à avoir observé le ciel entier en lumière infrarouge. Il a été cogéré par les États-Unis, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, et a permis de nombreuses trouvailles.

C’est une chance que le télescope Hubble a pu capturer l’image, car, en principe, IRAS 05437 + 2502 ne fait pas partie de ses cibles. La NASA a expliqué que celle-ci a été prise la caméra de surveillance de la sonde, dans le cadre d’un sondage « instantané », c’est-à-dire des observations facultatives. La photo a été obtenue à partir d’images prises à travers des filtres jaunes et infrarouges.

L’interaction d’une jeune étoile à grande vitesse avec le nuage de gaz et de poussière ?

« Cette nébuleuse peu connue émerge parmi les étoiles brillantes et les nuages de poussière sombre qui l’entourent dans cette image saisissante. Contrairement à de nombreuses cibles de Hubble, cet objet n’a pas été étudié en détail et sa nature exacte n’est pas claire », peut-on lire dans un tweet sur le compte officiel de Hubble.

Il existe principalement deux hypothèses proposées par les chercheurs pour expliquer l’origine des formes accrocheuses du gaz.

La première est que cette formation est provoquée par les effets du rayonnement ultraviolet des jeunes étoiles brillantes. La seconde est qu’elle a été engendrée par l’interaction d’une jeune étoile à grande vitesse avec le nuage de gaz et de poussière. Cela expliquerait la caractéristique brillante ayant la forme d’un arc lumineux aux arêtes exceptionnellement vives.