Le virus Hummer rapporterait 500 000 $ par jour à ses concepteurs

Android est souvent pris pour cible par les malwares et il ne se passe pas une semaine ou un mois sans que ne surgisse un nouveau virus ou même un nouveau ransomware. Fort heureusement, les experts en sécurité veillent au grain et les ingénieurs de Cheetah Mobile  Security viennent d’ailleurs de publier un nouveau bulletin d’alerte portant sur un programme du nom de Hummer. Et devinez quoi ? Il rapporterait beaucoup d’argent à ses concepteurs.

Il existe sur le marché des centaines de virus différents. Ils ciblent la plupart du temps des plateformes populaires comme Windows ou même Android.

Hummer

Hummer aurait rapporté pas mal d’argent à ses créateurs.

Qu’est ce qui motive leurs développeurs ? C’est difficile à dire mais Cheetah Mobile Security estime que plusieurs d’entre eux sont attirés par… l’argent tout simplement.

Les virus peuvent rapporter beaucoup d’argent

Hummer illustre d’ailleurs parfaitement cet état de fait. Derrière ce nom assez rigolo – ou pas en fait – se cache en réalité un virus extrêmement populaire. D’après les analyses faites par Cheetah Mobile Security, à son apogée, le programme aurait en effet infecté pas moins de 1,4 million de terminaux… chaque jour ! Impressionnant, n’est ce pas ?

Certes, mais ce malware ne serait pas un virus comme les autres. En réalité, il appartiendrait à la catégorie des trojans et il aurait une spécialité bien à lui : il serait capable d’installer des applications à l’insu de l’utilisateur. Intéressant, mais ce n’est pas fini car ces installations ne seraient pas gratuites et les concepteurs du virus toucheraient ainsi une somme fixe pour chacune d’entre elles.

Combien ? C’est une bonne question. Cheetah Mobile Security estime le gain à quelque chose comme 0,50 $ par application. Si ce chiffre est le bon, alors cela veut dire que le virus aurait rapporté plus d’un demi million de dollars chaque jour.

Et attention car Hummer ne se contente pas d’installer des applications. Après avoir obtenu les privilèges d’administrateur sur la machine, il est aussi capable d’afficher des publicités dans tous les outils présents sur le terminal. Là encore, le gain n’est pas négligeable.

Hummer n’est pas encore très présent en Europe

Les experts à l’origine de ces analyses ont conduit plusieurs tests afin de mieux mesurer l’ampleur du problème. Ils se sont alors rendus compte que Hummer était capable de télécharger pas moins de 200 fichiers APK en l’espace de quelques heures, pour un total de 2 Go de données consommées !

Rassurez-vous cependant car la France ne serait pas très touchée par le virus, pas plus que nos voisins européens. En réalité, Hummer serait surtout présent en Inde, en Indonésie, en Turquie, en Chine et au Mexique.

Le problème, c’est qu’il utilise plusieurs failles et plusieurs méthodes différentes pour se répandre. Il est donc très difficile à arrêter.