Clicky

IBM et Nvidia apportent leur soutien aux Etats-Unis dans la course aux superordinateurs

Le département américain de l’énergie vient de dévoiler ce qu’il dit être le superordinateur le plus rapide du monde. Le nouveau système, appelé Summit, est huit fois plus rapide que Titan qui a été jusqu’ici le superordinateur le plus rapide des États-Unis.

Conçu par IBM et Nvidia, Summit est alimenté par des processeurs Power 9 et des GPU Tensor Core.

La machine occupe une superficie d’environ la taille de deux courts de tennis, se trouve au Oak Ridge National Lab dans le Tennessee et peut utiliser jusqu’à 13 MW de puissance en tirant sur tous les cylindres. La nouvelle architecture informatique combine ses capacités de calcul AI avec celles de calcul traditionnel hautes performances.

Ce supercalculateur a notamment permis aux États-Unis de dépasser les avancées de la Chine dans le domaine.

Les caractéristiques de Summit

Summit peut être utilisé pour construire des modèles scientifiques et des simulations tout en traitant en même temps des charges de travail d’apprentissage automatique. Cela ouvre grandement les possibilités dans la recherche scientifique assistée par superordinateur. Le coût total du contrat pour le système s’élève à 280 millions de dollars.

Ces coûts incluent « la maintenance et toutes les options possibles » a écrit Katie Bethea, gestionnaire de projet de sensibilisation pour ORNL, dans un courriel à Data Center Knowledge. Les 830 mètres carrés du centre de données que le Summit occupe faisaient partie de l’édifice des sciences computationnelles du laboratoire, rénové spécifiquement pour accueillir le nouveau système.

Un ordinateur superpuissant

Summit peut effectuer 200 quadrillions de calculs par seconde, soit 200 pétaflops. Jusque-là, le supercalculateur le plus rapide au monde a été le système Sunway TaihuLight du National Supercomputing Center à Wuxi, en Chine, capable de 93.01 pétaflops. Les superordinateurs du monde sont classés deux fois par an par l’organisation à but non lucratif Top500.

Sunway TaihuLight a dominé consécutivement les quatre éditions précédentes de la liste Top500 mais il sera probablement détrôné pour la première fois en deux ans par Summit. De l’avis de Paresh Kharya, directeur de la gestion des produits et du marketing pour l’informatique accélérée chez Nvidia, Summit est « le supercalculateur le plus puissant et le plus intelligent du monde. »

La prochaine édition de Top500 devrait sortir vers la fin de ce mois de juin.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !