[CES2019] IBM, précurseur de l’ordinateur quantique commercial

IBM a dévoilé le premier ordinateur quantique commercial au CES 2019. Baptisé IBM Q System One, l’appareil a été conçu pour les recherches scientifiques et les entreprises. Chaque élément a été finement travaillé pour offrir aux utilisateurs un produit révolutionnaire et performant.

L’IBM Q System One est enfermé dans un grand cube de verre de 2,74 mètres de côté.

Ordinateur quantique IBM

IBM affirme que son nouvel ordinateur quantique est plus stable et plus facile à manier que les autres appareils du même genre. Une telle approche devrait réduire la durée des pannes de manière considérable, soit de plusieurs jours à seulement quelques heures.

IBM annonce également la création de la première IBM Q Hub en France ainsi que son intention d’ouvrir un Q Quantum Computation Center à New York cette année.

L’IBM Q System One, une première dans l’histoire de l’informatique

L’ordinateur quantique de la marque IBM affichera une puissance de calcul mille fois supérieure à celle de l’ordinateur classique. Pensé pour les scientifiques et les entreprises, il va, en l’occurrence, permettre de créer de nouveaux médicaments.

Grâce à cet équipement à la pointe de la technologie, on pourra également fournir des prévisions météorologiques plus précises.

Le Q System One est un système particulier tout-en-un imaginé pour minimiser certains problèmes de l’informatique quantique. L’entreprise a cependant précisé que pour fonctionner, ces appareils doivent être maintenus à des températures proches du zéro absolu (-273,15 °C), traversés par un courant électrique extrêmement stable et à l’abri de toute vibration.

Les projets d’IBM pour ce nouvel ordinateur quantique

À part la création du premier Q Hub en France et du Q Quantum Computation Center à New York, IBM annonce un projet de partenariat académique avec l’Université de Montpellier. Il vise non seulement à accélérer le calcul quantique, mais aussi à créer l’IBM Q Network.

Un partenariat avec des laboratoires en créant une communauté dans le but d’explorer les cas usuels dans l’utilisation des ordinateurs quantiques.

« Grâce à nos laboratoires d’IBM Research, nous avons développé une réelle expertise dans le domaine du calcul quantique. Notre présence internationale et nos développements nous dotent d’une avance technologique sur le plan mondial », déclare Nicolas Sekkaki, Président d’IBM France.

Mots-clés CES 2019ibm