Clicky

[IFA 2018] Lenovo présente son ThinkPad X1 Extreme : Quand l’austérité tutoie l’excellence

Probablement l’une des gammes les plus connues dans le petit monde du laptop pro, ThinkPad fait à la fois figure de référence et de vieux gréement décidément impossible à envoyer par le fond. Entre excellence, sobriété, austérité esthétique et performances ébouriffantes, le ThinkPad X1 Extreme déboule chez Lenovo en cette ouverture de l’IFA 2018.

Une arrivée qui sonnera probablement comme une excellente nouvelle pour les fans de la gamme… et comme une très mauvaise surprise pour la concurrence, qui – à de rares exceptions près – aura du mal à rivaliser avec l’appareil. Fruit d’un développement longue durée, il aurait fallu au total plus de 15 mois de travail aux ingénieurs de Lenovo pour accoucher de ce X1 Extreme, qui porte finalement très bien son nom.

Lenovo a profité de sa venue sur l’IFA 2018 pour dévoiler son dernier ThinkPad : le X1 Extreme. Une machine qui conserve l’héritage du ThinkPad sans jamais faire de concessions.

Après avoir discuté avec un responsable de Lenovo, nous avons pu prendre en main le terminal dans le cadre d’une présentation tenue en amont de la conférence officielle du constructeur. Voici notre avis, à chaud, sur ce X1 Extreme en attendant un éventuel test complet.

Le Lenovo ThinkPad X1 Extreme : l’idole des jeunes (cadres dynamiques) ?

Le Lenovo ThinkPad X1 Extrem embarque :

  • Une dalle IPS tactile Full HD ou 4K de 15,6 pouces (luminosité maximale de 300 Nits en Full HD et de 400 Nits en Ultra HD)
  • Des processeurs Intel Core de 8e génération (i5, i7 ou i9 au choix)
  • Un GPU Nvidia GeForce GTX 1050Ti (Max Q Design / 4Go de mémoire vidéo)
  • Jusqu’à 64 Go de RAM (DDR4 2666 MHz Dual DIMM)
  • Jusqu’à 2 To de stockage via de SSD M.2 PCIe
  • 2 ports USB 3.1, 2 ports USB Type-C, 1 sortie Jack 3,5mm, une sortie HDMI

Première chose qui saute aux yeux, l’écran du ThinkPad est beau, très beau. En 4K, la densité de pixel est bluffante (mais gourmande en énergie) et la luminosité maximale suffisante pour ne pas être trop gêné en extérieur et par beau temps. La colorimétrie est juste dans l’ensemble, même si les couleurs se font un peu trop « pétantes » dans certains cas. Un problème pour certains, un avantage pour d’autres. Lenovo précise en tout cas qu’une certification 100% Adobe RGB est de la partie sur cette dalle. Nous n’avons toutefois pas été en mesure de jeter un œil à son homologue Full HD…

« Toujours la banane, toujours debout », le TrackPoint reste l’emblème de la gamme.

En termes de performances, l’appareil ne fait clairement pas dans le compromis, et s’aventure même en dehors de sa zone de confort habituelle en mettant un orteil dans le domaine du gaming. Le nouveau ThinkPad embarque en effet une GTX 1050 Ti. Une première qui permet au terminal d’animer une majorité des jeux actuels dans de bonnes conditions en 1080p. Pratique pour jouer à GTA V à l’hôtel, lorsqu’on est en business trip. Nous n’avons toutefois pas pu tester le comportement de l’appareil face à la chauffe causée par la présence de cette puce GPU.

Pour le reste, l’héritage ThinkPad est conservé, le sang d’IBM coule – d’une certaine manière – toujours dans les veines du terminal sur le plan esthétique. Pas de fioriture ici, les ThinkPad n’ont jamais été là pour ça, mais Lenovo a tout de même pris sur lui de lancer une version grise métallisée du laptop. De quoi faire de l’œil aux utilisateurs potentiels, rebutés par le look intemporel et invariable de la machine.

Le Lenovo ThinkPad X1 Extreme arrivera sur le marché le 18 septembre prochain, à un tarif de base qui atteint tout de même le seuil des 1695 euros. Le prix du classicisme sous stéroïdes.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.