[IFA 2019] Light de retour avec le Light Phone 2

La plupart des fabricants de smartphones cherchent à créer des produits dont les consommateurs ne pourront pas se passer. En revanche, la start-up Light a un but assez différent : créer un produit que les consommateurs pourront facilement laisser de côté. Dans cette optique, elle a notamment créé le Light Phone, un téléphone doté d’un minimum de fonctionnalités afin d’aider les utilisateurs à se déconnecter.

À l’occasion de l’IFA 2019, la start-up a annoncé le Light Phone 2. Ce dernier est d’ores et déjà disponible en précommande pour le prix de 319 dollars, soit environ 290 euros.

Notons que la firme a lancé une campagne de financement pour son nouveau téléphone en avril 2018. Cette dernière a été couronnée de succès avec un peu moins de 3 200 000 euros récoltés.

Les caractéristiques du téléphone

Avec son design en aluminium, le Light Phone 2 pèse seulement 38,5 grammes. Il est doté d’un écran e-ink de 2,84 pouces et tourne sous un Snapdragon Wear 2100, un SoC principalement destiné aux objets connectés comme les montres.

En outre, le téléphone est doté de 1 Go de RAM pour 8 Go de mémoire de stockage interne. Et concernant son autonomie, il est équipé d’une batterie de 500 mAh. Cette dernière pourrait notamment tenir jusqu’à sept jours en veille et jusqu’à trois jours avec une utilisation régulière.

L’appareil embarque un port pour carte SIM, un haut-parleur, un port USB et un microphone. Et enfin, le nouveau téléphone de la marque embarque les options de connectivité suivantes : 4G, Wi-Fi, GPS et Bluetooth.

Un téléphone pour combattre l’addiction

Light a créé le Light Phone 2 pour aider les utilisateurs à combattre leur addiction aux smartphones. Le téléphone est notamment doté des fonctionnalités les plus simples, notamment passer des appels, envoyer des SMS, consulter la liste des contacts et régler une alarme.

Il est également possible d’écouter de la musique à partir de l’appareil. En revanche, le lecteur de musique se base sur l’API de Spotify et permet uniquement d’écouter une sélection prédéterminée de playlists.

La start-up américaine a annoncé que d’autres applications, dont une fonction modem et un suivi du téléphone, devraient être déployées sur l’appareil dans quelques semaines. Les fondateurs de l’entreprise penseraient également à ajouter des notes, un calendrier, la météo et un dictionnaire. Cependant, rien n’est encore officiel pour l’instant.