Clicky

Il a créé un miroir intelligent et connecté avec un Raspberry Pi

Dylan Pierce est un bricoleur de génie et son dernier projet donne une idée assez nette de l’étendue de son savoir faire. Et encore, ce n’est rien de le dire car notre ami a créé un miroir à la fois intelligent et connecté, le MirrorMirror. Il devrait intéresser pas mal de monde, et notamment tous ceux qui passent plusieurs heures chaque jour à se coiffer ou à se tailler la barbe.

Au premier abord, l’appareil ressemble à n’importe quel miroir et il est évidemment doté des mêmes attributs. Cela veut aussi dire qu’il sera capable de réfléchir tous les objets placés en face de lui.

MirrorMirror

Ce miroir a quelque chose en plus, que les autres miroirs n’ont pas.

Dylan a opté pour un format imposant, mais portable. Le miroir est intégré à une pièce en bois et il sera possible de l’équiper d’un pied ou encore de l’accrocher au mur de la salle de bain.

Le MirrorMirror ressemble à n’importe quel miroir

Jusque là, rien de transcendant, donc.

Oui mais voilà, le MirrorMirror ne se contente pas de… réfléchir et il et ainsi capable d’afficher des widgets comme la météo, la valeur de nos actions ou même une horloge.

Et attention car ces informations sont affichées en surimpression sur le miroir et cela veut aussi dire que vous pourrez coiffer votre mèche rebelle tout en consultant le temps qu’il fait chez vous ou chez vos amis.

Mais comment Dylan a-t-il réalisé cette prouesse ?

C’est assez simple en réalité. Il a commencé par se procurer un écran et il a opté pour un BenQ GL2760H de 27 pouces. Ensuite, il a acheté un miroir en acrylique faisant la même taille que son écran en se rendant sur ce site. Après ça, Dylan a démonté l’écran pour virer les pièces en plastique inutile.

Le miroir est propulsé par un Raspberry Pi

Il a profité de l’occasion pour placer un Raspberry Pi à l’intérieur de sa coque et il a placé le miroir au dessus avant d’intégrer le tout à une pièce en bois découpée aux dimensions de l’ensemble.

Pour la partie logicielle, il a opté pour une Raspian et il a installé ensuite Chromium dans la foulée. Les widgets ont été créés avec le framework Lumen, jQuery et MomentJs, sous la forme d’une simple page web lancée par défaut au démarrage du système.

Alors bien sûr, il lui a fallu plusieurs heures pour mener à bien son projet mais il faut avouer que le résultat vaut l’investissement. Si vous voulez en savoir plus et connaître tous les détails de l’opération, alors vous pouvez vous rendre à cette adresse pour afficher toutes les instructions qui vont bien.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.