Il a découvert une dent de cachalot vieille de 5 millions d’années sur une plage australienne

Un passionné de paléontologie a découvert une dent de cachalot vieille de 5 millions d’année en se promenant sur une plage australienne. Cette découverte est moins anodine qu’on pourrait le croire car cette dent prouve de manière indiscutable que cette espèce n’a pas uniquement vécu autour du continent américain.

Le cachalot appartient à la famille des cétacés et il est donc un des nombreux cousins de la baleine. Il peut facilement atteindre les vingt mètres de long et il est donc un des plus grands carnassiers du monde.

Dent cachalot

Un passionné a trouvé une dent de cachalot sur une place australienne. Elle a 5 millions d’années.

S’il se nourrit essentiellement de poissons, il lui arrive aussi de chasser les calmars et il peut d’ailleurs descendre à une profondeur maximale de 3 000 mètres de profondeurs.

Le cachalot est un des plus grands carnassiers au monde

A la base, les cachalots se déplacent en groupe mais les femelles restent le plus souvent dans les eaux chaudes. Les mâles, eux, se risquent parfois dans les eaux plus froides, autours de l’arctique ou de l’antarctique.

Comme de nombreux cétacés, les cachalots ont été souvent pris pour cible par des chasseurs pour leur huile et leur ambre. Ceci étant, ils ont toujours eu plus de facilité pour se défendre que les baleines et certains d’entre eux sont même parvenus à couler des baleiniers, comme l’Essex en 1820.

En se promenant à Beaumaris Bay, non loin de Melbourne, un habitant de la région a donc eu la surprise de tomber sur une dent fossilisée vieille de cinq millions d’années. Il a immédiatement contacté le Museum Victoria afin de partager sa découverte et il a ensuite confié le fossile à des paléontologues qui ont procédé à de multiples analyses.

En effectuant leurs recherches, ces derniers se sont rendus compte que cette fameuse dent appartenait en réalité à un animal proche du Livyatan Melvillei, une espèce originaire du Pérou.

Cette dent appartenait à un Livyatan Melvillei

Les premiers fossiles de cette créature ont été découverts en 2008 dans le désert de Pisco-Ica, au sud de Pérou. Olivier Lambert avait été missionné sur place par le Muséum National d’histoire naturelle de Paris et sa découverte avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque.

D’autres fossiles similaires ont été découverts par la suite, mais toujours dans la même région, si bien que beaucoup de gens pensait que le Livyatan Melvillei n’avait pas quitté les océans baignant le continent américain.

Il faut croire que nous avons fait fausse route et c’est précisément ce que prouve la découverte faite par ce passionné. Cette dent prouve effectivement que ce cachalot s’est lui aussi promené à travers les océans du globe.

Notez d’ailleurs que cette créature était nettement plus grande que ses cousins et il lui arrivait d’ailleurs fréquemment de chasser d’autres cétacées.