Il a détruit une oeuvre d’art à un million d’euros pour un selfie

Le selfie est dangereux pour la santé, certes, mais il l’est aussi pour les œuvres d’art et c’est précisément ce que prouve cette histoire. Un touriste a en effet perdu l’équilibre en tentant de se prendre en photo et il est alors tombé sur une sculpture dont la valeur a été estimée à un million d’euros.

Le musée d’Hishhorn est très actif et il organise fréquemment des expositions éphémères afin de faire découvrir de nouveaux artistes aux touristes de passage dans la ville de Washington.

Selfie Art

Un touriste a détruit une oeuvre d’art en voulant prendre un selfie.

En début d’année, les conservateurs de l’établissement ont ainsi organisé une nouvelle exposition afin de rendre hommage à Yayoi Kusama, une artiste extrêmement populaire en Asie et en Occident.

Le touriste a voulu se prendre en photo, il a perdu l’équilibre

Pour cette exposition, le musée avait fait venir une des célèbres collections de l’artiste japonaise, une collection reposant sur d’innombrables citrouilles peintes, des citrouilles disposées dans des espaces tapissés de miroirs. Chaque visiteur a la possibilité de s’enfermer seul dans un de ces espaces pendant une durée maximale de trente secondes et ils ont également l’autorisation de prendre des photos s’ils le souhaitent.

De passage à Washington, un touriste s’est donc rendu sur place pour découvrir cette étonnante collection et il a entrepris de se prendre en photo afin d’immortaliser son aventure.

Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu. L’homme a en effet perdu l’équilibre au moment de prendre la photo et il est tombé lourdement sur une des citrouilles exposées. La pauvre ne s’en est malheureusement pas sortie vivante. Elle a en effet été réduite en miettes sous le poids du touriste.

La citrouille a explosé sous son poids

L’artiste a décidé de ne pas porter plainte. Le musée non plus. Beaucoup de gens ont d’ailleurs reproché à l’établissement d’avoir laissé ce fameux touriste sans surveillance. Le conservateur en chef a répondu que ce choix avait été fait sciemment par volonté artistique.

L’exposition a été fermée pendant trois jours suite à ce drame avant de rouvrir ses portes.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit. L’année dernière, un touriste avait en effet détruit une statue datant du 18e siècle en voulant prendre un selfie alors qu’il était en train de visiter le Musée National des Arts Anciens de Lisbonne. L’affaire avait évidemment fait la une de tous les médias, mais cela n’a visiblement pas suffi.

Crédits Image

Mots-clés insoliteselfies