Il a fallu des lasers pour créer le fond d’écran de Windows 10

Windows 10 est attendu pour dans un peu plus d’un mois et nous avons désormais une idée assez précise de ses fonctions et de ses particularités. Microsoft a tout de même gardé quelques atouts dans sa manche. La firme vient d’ailleurs de présenter le nouveau fond d’écran de son système d’exploitation et autant dire qu’elle n’a pas lésiné sur les effets… et sur le budget.

Preuve en est, elle n’a pas confié ce projet à n’importe qui et elle a ainsi recruté un certain Bradley G. Munkowitz pour concevoir ce fameux fond d’écran.

Fond d'écran Windows 10

Windows 10 vient de se trouver un fond d’écran officiel.

Si ce nom vous dit quelque chose, c’est parfaitement normal car ce directeur artistique est très populaire dans le milieu et il s’est même distingué à de multiples reprises en travaillant sur des longs métrages tels que TRON ou encore Oblivion.

Des lasers et une machines à fumée pour créer le fond d’écran de Windows 10

Microsoft a donc fait appel à ses services pour imaginer, concevoir et réaliser le fond d’écran qui sera affiché par défaut par Windows 10. Sacrée responsabilité, pas vrai ?

Certes, et il s’en est plutôt bien sorti si vous voulez mon avis. L’image reflète plutôt bien le rôle du système dans la nouvelle stratégie de la firme. Une fenêtre entre deux mondes, et plus précisément entre les ténèbres et la lumière. Ca parle forcément à tout le monde.

Mais le truc à savoir, c’est que ce fond d’écran n’a pas été conçu sur Photoshop. Loin de là même car il s’agit en réalité d’une photographie prise par Bradley et son équipe. Pour parvenir à leurs fins, ils se sont appuyés sur différentes techniques reposant sur l’utilisation de lasers et d’une machine à fumée.

Il ont fait pas mal d’essais pour parvenir à ce résultat, bien sûr, et il leur a ainsi fallu des semaines – des mois ? – pour obtenir cette image. C’est assez dingue mais le plus fou, finalement, c’est qu’elle sera vue par des millions de personnes à travers le monde.

Et si vous voulez en voir plus, alors ce « making-of » devrait vous intéresser.