Clicky

Il a organisé un concours de beauté de vagin pour produire son prochain sextoy

Brian Sloan est un entrepreneur très connu de l’autre côté de l’Atlantique et cela n’a rien de surprenant car ses inventions érotiques ont été reprises sur de nombreux sites spécialisés. Il a même fait la une de tous les sites high-tech pour son magnifique robot auto-suceur. Oui, et il n’a visiblement pas l’intention d’en rester là puisqu’il a organisé un concours de beauté de… vagin. Et non, ce n’est pas une blague.

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser que les liens présents au sein de cet article pointent vers du contenu un peu olé-olé. Et encore, ce n’est rien de le dire.

Sextoy vagin

Brian n’a qu’un seul objectif en ce moment : trouver le vagin parfait.

Certaines photos sont effectivement susceptible de choquer les plus jeunes d’entre nous et il sera donc préférable de ne pas les suivre si vous êtes mineur ou un peu trop sensible.

Tout a commencé avec une campagne de financement participative

Brian a commencé à faire parler de lui l’année dernière lorsqu’il a lancé une campagne de financement participatif sur Indiegogo pour produire son tout premier sextoy, un robot capable de reproduire artificiellement une fellation.

L’info a été reprise partout et notamment sur BuzzFeed, PlayBoy ou encore Techcrunch, sans oublier Business Insider. Résultat des courses, il a levé plus de 299 000 $ en l’espace de quelques jours et il a pu mener à terme son magnifique projet.

Le robot se vend toujours très bien mais Brian n’a pas l’intention d’en rester là et il travaille ainsi sur un nouveau produit dans la même veine que le précédent. Il s’agit effectivement d’un vagin artificiel.

Mais voilà, il ne souhaite pas uniquement produire quelque chose qui ressemble à cette partie de l’anatomie féminine. Non, notre homme est un véritable perfectionniste et il souhaite ainsi créer… le vagin parfait.

La gagnante a remporté une prime de 5 000 $

La tâche s’annonce ardue et c’est précisément ce qui l’a poussé à organiser un grand concours sur les internets. Les jeunes filles souhaitant participer n’avaient qu’à prendre en photo leur vagin avec un papier sur lequel était écrit la mention #AutoblowVaginaBeautyContest et à l’envoyer à Brian pour participer au concours.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, notre entrepreneur a reçu plus d’une centaine de photos et il les a toutes mises en ligne à cette adresse (contenu hautement NSFW) afin de permettre aux internautes de voter pour leur vagin préféré. C’est Nell, une anglaise de 27 ans, qui a remporté le concours, décrochant par la même occasion une prime de 5 000 $.

Et maintenant ? C’est simple, Brian va faire un moule de son anatomie. Même chose pour les candidates qui sont arrivées à la seconde et à la troisième place du podium. Comme ça, les consommateurs n’auront que l’embarras du choix.

Via

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.