Il a photographié un bateau volant, ou presque

Bob a profité de ses vacances bien méritées pour se rendre à Cocoa Beach et pour profiter de ses magnifiques plages de sable fin. Alors qu’il faisait bronzette sur une d’entre elle, il a aperçu au loin un gigantesque bateau flottant au dessus de l’horizon. Là, ni une, ni deux, notre ami a sorti son téléphone de son bikini pour immortaliser la scène. Il a ensuite partagé le tout sur les réseaux sociaux.

Cela ne devrait pas vous surprendre mais cette photo a été massivement relayée par les internautes. Si beaucoup de gens ont tout de suite pensé à un montage, d’autres ont commencé à évoquer les habituels complots extra-terrestres.

Bateau volant

Tiens, on dirait un bateau volant. Bizarre, non ?

Il est évidemment difficile de leur en vouloir car ce n’est pas tous les jours que l’on tombe sur un bateau volant.

Un bateau volant extra-terrestre ? Non, une simple illusion !

Mais voilà, en réalité, il ne s’agit ni d’un montage ni d’une attaque extra-terrestre mais d’un simple phénomène optique bien connu des marins et des spécialistes : la Fata Morgana.

Si ce terme n’évoque rien en vous, c’est tout à fait normal car ces illusions sont assez rares. En réalité, la plupart du temps, ces phénomènes se produisent plutôt dans le golfe de Bornie, dans la mer Baltique, dans le détroit de Messine et dans les régions polaires.

Il aurait (notez le conditionnel) été observé pour la première fois au Moyen-Âge par des croisés naviguant dans la mer Méditerranée. Durant leur périple, ils sont en effet tombés sur d’étranges châteaux se reflétant dans la brume, à proximité du détroit de Messine.

Ils ont pensé qu’il s’agissait d’un miracle et ils ont donc consigné leur expérience dans leur journal.

La Fata Morgana est un phénomène optique assez rare

Les témoignages se sont succédés au fil des siècles, bien sûr, mais les scientifiques ont mis du temps à trouver une explication au phénomène.

Et c’est assez logique car la Fata Morgana nécessite des conditions très spéciales pour se montrer. Il faut en effet que des couches d’air chaud et d’air froid se superposent pour qu’elles entrainent une succession de mirages supérieurs et de mirages inférieurs. L’oeil et le cerveau étant très perfectibles, l’observateur a alors l’impression de voir des objets ou des paysages situés sur l’horizon ou un peu plus haut.

C’est précisément ce qui s’est produit ici et c’est donc pour cette raison que notre ami a eu l’impression de voir un bateau flotter dans les airs.

Mots-clés funinsolite