Il a pris un selfie avec le preneur d’otages de l’avion d’EgyptAir

Ben a une vingtaine d’années et il était à bord du vol MS181 de la compagnie EgyptAir, ce fameux vol qui a été détourné la semaine dernière. Il faut croire que cette expérience ne l’a pas franchement traumatisé puisqu’il a trouvé le moyen de se faire prendre en photo avec son preneur d’otages. Il a d’ailleurs envoyé le cliché à un ami et l’image s’est évidemment retrouvée sur la toile dans la foulée.

La prise d’otage a eu lieu mardi dernier, dans un avion de la compagnie aérienne EgyptAir. Le vol MS181, pour être tout à fait exact.

Selfie otage

Le preneur d’otages à gauche, Ben à droite.

Seif al-Din Moustapha, un homme de cinquante ans originaire du pays, est monté à bord de l’avion comme tous les autres passagers.

Il a bricolé une fausse ceinture d’explosifs dans les toilettes de l’avion

Au bout de quelques heures, il s’est levé de son siège pour se rendre aux toilettes. Il en est ressorti au bout de quelques minutes avec une fausse ceinture d’explosifs.

Là, l’homme a demandé à parler au commandant de bord et il a exigé que l’appareil atterrisse à Larnaca, une commune chypriote située dans le district du même nom.

L’affaire s’est rapidement ébruitée et beaucoup de gens ont commencé à imaginé le pire. Certains pensaient même que l’avion avait été détourné par un membre de Daech mais les inspecteurs chargés de l’enquête se sont vite rendus compte que ce n’était pas du tout le cas.

Le preneur d’otages n’avait effectivement rien à voir avec l’Etat Islamiste et il s’agissait surtout d’un homme déséquilibré. L’enquête a d’ailleurs révélé qu’il avait fabriqué sa fausse ceinture d’explosifs avec une ceinture médicale, des boîtes en carton et des fils d’écouteurs.

Reste que le commandant de bord ne le savait pas, lui, et il a donc décidé de suivre les instructions du pirate. Il a fait atterrir l’appareil à l’aéroport de Larnaca, où il a été totalement isolé. Les autorités ont évidemment envoyé une équipe sur place avec un négociateur.

Le preneur d’otages voulait simplement parler à son ex-femme

Les revendications du pirate étaient plutôt simples puisqu’il a demandé à voir… son ex-épouse, une femme vivant dans un village située à proximité de l’aéroport. Elle est venue sur place et Seif al-Din Moustapha a accepté de libérer les 55 passagers du vol après avoir demandé à ce qu’une lettre de quatre pages lui soit transmise.

Mais avant ça, il a visiblement sympathisé avec l’un d’entre eux puisqu’un certain Ben a eu le temps de se prendre en photo avec lui. Comme indiqué un peu plus haut, il a envoyé l’image à un ami et elle s’est très vite retrouvée sur la toile.

Interrogé par les forces de l’ordre, Ben a déclaré qu’il ne savait pas du tout pourquoi il avait demandé au preneur d’otages de prendre cette photo. L’idée lui a traversé la tête et il s’est dit que ce serait une bonne façon de se rapprocher de la bombe mais il s’est surtout félicité d’avoir pris le meilleur selfie de sa vie.

Fort heureusement, cela n’a pas été le dernier et personne n’a été blessé dans cette prise d’otages. Un représentant du Ministère des Affaires Etrangères égyptiens a d’ailleurs déclaré que le pirate n’était pas un terroriste mais un idiot.

Selfie otage Full

Mots-clés insoliteselfies