Clicky

Il a pris un selfie dans son lit d’hôpital après un accident de voiture qui a coûté la vie à sa petite amie

Mentesh Mouherrem fait la une de la presse anglaise depuis plusieurs semaines, et notamment depuis qu’il a partagé un selfie sur les réseaux sociaux quelques heures après avoir causé la mort de sa petite copine, Emily Laker. Son geste n’est effectivement pas passé inaperçu et il a même donné lieu à une véritable polémique.

La scène s’est déroulée l’année dernière, au mois d’août. Mentesh Mouherrem sortait d’une fête bien arrosée avec Emily, sa petite amie, et un de ses amis, un certain Casey Dixon.

Selfie Mentesh

Il vient de perdre sa copine mais il trouve quand même le moyen de prendre un selfie.

Ils sont tous les trois montés à bord de sa voiture, une Renault Clio.

L’accident a eu lieu en août dernier

Mentesh venait d’avoir son permis de conduire et l’assurance lui avait imposé la mise en place d’un limiteur de vitesse. Il ne pouvait donc pas dépasser les 60 miles par heure, et donc les 96 kilomètres par heure.

Ne manquant pas d’assurance, il a donc pris le volant ce soir-là alors que les conditions météo étaient très mauvaises.

A sa place, la plupart des conducteurs auraient adapté leur allure au temps et à l’état de la route mais Mentesh n’en a fait qu’à sa tête. Il a donc pris un virage à toute allure avant de perdre le contrôle de son véhicule. La Clio a dérapé sur le bitume pour finir sa course dans un arbre.

Mentesh n’a eu que des blessures superficielles et son ami s’en est sorti sans la moindre égratignure. Emily, en revanche, n’a pas eu cette chance et elle est morte sur le coup.

Les secours sont rapidement intervenus sur place et ils ont emmené le garçon à l’hôpital le plus proche pour lui faire passer une batterie d’examens… qui n’ont rien révélé de particulier. Les infirmières l’ont donc reconduit dans sa chambre avant de le laisser se reposer.

Il n’a pas trouvé mieux que de sortir son téléphone de son sac et de se prendre en photo avant de partager le tout sur Facebook.

Il roulait beaucoup trop vite

Inculpé pour homicide involontaire, il a fait le choix de plaider coupable. D’après la troisième personne présente à bord du véhicule, Mentesh roulait beaucoup trop vite. Un témoin de la scène a confirmé l’information. Les analyses toxicologiques n’ont rien révélé et le jeune homme n’était ainsi pas sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue.

Partant de ce constat, le juge chargé de l’affaire a décidé de le condamner à huit mois de prison avec sursis. Il a aussi suspendu son permis pendant deux ans et il devra passer des tests poussés avant de pouvoir reprendre le volant.

Reste que le verdict n’a pas fait plaisir à tout le monde, et notamment aux parents d’Emily. En outre, le jeune homme a été vivement critiqué par les internautes suite à la publication de son selfie, d’autant qu’il ne montrait aucune trace de regret ou de peine sur la photo.

Parmi ses détracteurs, beaucoup pensent que le juge aurait du prendre en compte ce selfie avant de rendre son jugement.

Je suis assez partagé sur le sujet. D’un côté, cette photo prouve qu’il ne ressentait aucune culpabilité après l’accident et de l’autre, il s’agit tout de même d’un contenu privé et qui n’était pas censé être rendu public.

Mots-clés insoliteselfiesweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.