Clicky

Il a vendu sa fille pour s’acheter un iPhone et une moto

A Duan a 19 ans et il habite dans la province de Fujian, située au sud-est de la Chine. Il avait très envie d’un iPhone et d’une moto mais il ne disposait pas de fonds suffisants pour se faire plaisir alors il a décidé de vendre sa fille pour une bouchée de pain. Fort heureusement, les autorités chinoises ont eu vent de l’opération et ils ont condamné l’homme à une peine de trois ans de prison.

La transaction s’est déroulée l’année dernière, dans la ville de Tong’an. Afin de pouvoir s’acheter le dernier iPhone, A Duan avait publié une annonce pour vendre sa petite fille, âgée à l’époque de dix-huit jours à peine.

Vente bébé

Un homme de 19 ans a vendu sa fille pour pouvoir s’acheter un iPhone.

Il avait fixé lui-même le prix de vente à 23 000 yuans, soit à quelque chose comme 3 200 € et des poussières.

Il avait fixé le prix de vente à 3 200 €

Les négociations se sont déroulées sur un service de discussion instantanée que certains d’entre vous connaissent peut-être puisqu’il s’agit de QQ. Il est peu connu chez nous mais il est très bien implanté sur le territoire chinois et il devance même WhatsApp, Skype et toutes les autres solutions du même genre.

A Duan a rapidement trouvé un acheteur, dont l’identité n’a pas été divulguée. La seule chose que l’on sait à son sujet, c’est qu’il a acheté la petite fille pour la confier à sa soeur car cette dernière ne pouvait pas avoir d’enfant.

D’après les informations dont on dispose, le père était sans emploi et il passait le plus clair de son temps en ligne. La mère de l’enfant était mineure lorsqu’elle est tombée enceinte et elle enchainait les petits boulots pour tenter de faire vivre sa famille.

Elle n’était pas au courant de la transaction et elle a immédiatement quitté son conjoint lorsqu’elle appris ce qu’il avait fait.

La mère ne savait pas qu’il était illégal de vendre son enfant

Totalement désemparée, elle est alors partie de sa ville natale et elle a fini par être arrêtée par la police chinoise. Elle a déclaré qu’elle avait elle-même été adoptée et qu’elle ne savait pas qu’il était illégal de vendre son enfant. C’est la raison pour laquelle elle n’a pas pensé à prévenir les autorités.

Elle a aussi ajouté que ces transactions étaient monnaie courante dans son village.

Le juge a pris en compte la situation financière précaire du foyer mais il a tout de même condamné A Duan à trois ans de prison ferme. La mère s’en sort pour sa part avec du sursis.

Fait surprenant, la justice a choisi de laisser l’enfant à la soeur de l’acheteur.

Cette histoire prouve finalement que Einstein avait bien raison. Il n’y a bien aucune limite à la bétise humaine.

Mots-clés iphone

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.