Il écrit sa nouvelle en direct sur le web

Joshua Cohen est un auteur basé à Red Hook, près de Brooklyn. Il n’est pas (encore) très connu sur le vieux continent mais il a une solide réputation chez nos amis américains. Un de ses romans a même fait partie de la sélection des meilleurs livres de 2012 du New Yorker, c’est pour dire. Il a aussi publié de nombreux essais dans des revues prestigieuses.

Dans le lot, on trouve notamment le Denver Quarterly, le New York Observer ou encore… le New York Times. Si vous voulez en savoir plus sur son travail et sur ses récompenses, le mieux c’est encore de vous rendre à cette adresse.

Ecrire une nouvelle en direct

Joshua est en train d’écrire une nouvelle en direct.

Il est actuellement en train de travailler sur une nouvelle du nom de PCKWCK et elle fait beaucoup parler d’elle depuis le début de la semaine.

Les internautes peuvent même réagir et proposer leurs idées

Pourquoi ? Tout simplement parce que Joshua l’écrit en direct sur le web.

Ce n’est un secret pour personne mais la plupart des auteurs commencent à travailler sur leurs nouvelles et sur leurs romans de leur côté, au calme, avant d’envoyer les manuscrits à leur éditeur.

C’est ensuite lui qui se charge de la publication du livre et de sa promotion.

Joshua, lui, voit les choses autrement et il souhaite partager l’expérience avec le plus grand nombre au travers d’un site spécialement mis en place pour l’occasion, un site que vous pouvez retrouver en suivant ce lien.

Il se présente un peu comme un document hébergé sur Google Drive ou sur n’importe quel autre service du genre. Toutes les lettres saisies par Joshua apparaissent directement sur le document et nous pouvons donc lire sa nouvelle à mesure qu’il l’écrit.

Passionnant, mais ce n’est pas terminé car la page intègre aussi un salon de discussion présenté sous la forme d’une latérale placée à droite. Les spectateurs peuvent ainsi partager leurs observations et leurs sentiments. Joshua, de son côté, est libre de s’en inspirer ou de les ignorer.

Alors bien sûr, l’écrivain n’est pas non plus connecté 24h/24 mais il a bien fait les choses et il a mis en place sur son site un compteur qui informe les internautes de sa prochaine session d’écriture. Et le plus beau, dans l’histoire, c’est qu’il se filme même en pleine action.

Pour le moment, PCKWCK ne compte que trois chapitres mais ils sont tous accessibles en ligne, sur la page évoquée un peu plus haut.

Quoi qu’il en soit, c’est vraiment un beau projet et il faut saluer le courage de Joshua. Ecrire en direct, sous les yeux des autres, ça ne doit pas être un exercice facile.

Crédits Photo

Mots-clés funinsolite