Il est désormais possible d’adopter des vaches… sur Facebook

Des éleveurs de la ferme du Petit Rémy en Seine et Marne ont lancé une opération de parrainage très particulière sur Facebook. Elle concernait deux génisses de race Brune des Alpes qui ont la réputation de donner le meilleur lait de la région. Les internautes étaient invités à faire un don pour permettre aux producteurs d’acheter les deux vaches. En échange, les donateurs recevront régulièrement des yaourts bios de la ferme et pourront rendre visite à leurs « filleules ».

L’opération de crowdfunding a eu lieu au début de l’année et elle s’est ainsi terminé en mars. La somme totale à collecter était de 3300 €, mais la campagne a bien fonctionné et les éleveurs ont ainsi récolté 4705 €. Les internautes qui ont fait don d’une dizaine d’euros ont eu droit à des yaourts et des selfies avec les deux vaches tandis que les donateurs de plus de 200 euros auront le privilège de trouver un nom pour les petits des génisses.

vache

Pour participer à la levée de fonds, il suffisait de se rendre sur la plateforme Mimosa qui est spécialement consacrée aux collectes de dons pour les projets et produits agricoles.

Suivre le quotidien des vaches sur Facebook

Les donateurs pourront se rendre à la ferme du Petit Rémy quand ils le souhaitent. En plus d’aider les éleveurs à agrandir leur cheptel, le projet avait également pour but de faire découvrir la vie rurale aux citadins. Pour ceux qui ne pouvaient pas faire le trajet jusqu’à la campagne pour voir leurs « filleules », la productrice Christelle Drévillon a ouvert une page Facebook où elle partage plein de photos et vidéos des deux génisses.

Depuis leur canapé, les internautes peuvent ainsi suivre le quotidien des deux nouvelles pensionnaires de la ferme du petit Rémy.

Les moments merveilleux et inoubliables sont continuellement au rendez-vous, notamment la fameuse « danse de la joie des vaches », cet instant magique lorsque les bêtes retrouvent les champs après avoir passé l’hiver dans les étables.

Une ferme 100 % verte et bio

La ferme du petit Rémy est une vaste propriété de plus de cent hectares, dont 46 ha en herbe. Elle compte pas moins de 47 vaches dans ses rangs. Toutes bénéficient de soin et d’une alimentation totalement bios. Christelle Drévillon précise d’ailleurs que durant l’hiver, les vaches restent à l’étable et sont « nourries aux céréales produites sur l’exploitation, sans OGM. »

Le lait et les produits proposés par la ferme sont aussi délicieux que bios. Les donateurs pourront ainsi déguster leurs yaourts sans crainte. C’est avec fierté que Christelle Drévillon   explique : « Nos yaourts sont particuliers, car nous utilisons uniquement le lait du jour de la traite sans ajouter ni poudre de lait, ni conservateur ni stabilisant. »

Mots-clés facebookinsolite