Il est désormais possible de visiter Tchernobyl sans sortir de chez vous

The Farm 51 n’est pas encore très connu mais cela pourrait bientôt changer. Ce studio polonais vient en effet de présenter une nouvelle application assez particulière. Grâce à elle, vous allez en effet pouvoir vous promener virtuellement à Tchernobyl sans avoir besoin de sortir de chez vous et, surtout, sans risquer une contamination par les radiations.

A la base, tout est parti d’un simple voyage organisé en Ukraine. En se rendant sur place, Wojciech Pazdur s’est rendu compte que les habitants du pays avaient encore beaucoup de mal à parler de Tchernobyl.

Tchernobyl VR

Un studio polonais vous propose de visiter Tchernobyl sans avoir besoin de sortir de chez vous, et sans vous mettre en danger.

Est-ce vraiment surprenant ? Non, et encore moins lorsqu’on considère l’ampleur de la catastrophe.

Tchernobyl est encore dans toutes les mémoires

Si vous n’avez plus tous les détails en tête, alors sachez que la catastrophe s’est déroulée le 26 avril 1986 dans la centrale Lénine, une centrale située à l’époque dans la République Socialiste Soviétique d’Ukraine et donc en URSS. L’accident initial s’est produit durant un simple exercice.

Les administrateurs de la centrale voulaient en effet prouver que la centrale pouvait se relancer d’elle-même en cas de coupure électrique totale grâce à ses générateurs.

Malheureusement pour eux, et aussi pour nous, tout ne s’est pas passé comme prévu. La puissance générée par les réacteurs était trop faible et les réacteurs RBMK sont devenus instables à cause d’un pic de Xénon et d’Iode. Une explosion a eu lieu ensuite et un incendie s’est rapidement déclaré. La suite de l’histoire, vous la connaissez sans doute.

De grandes quantités de radioisotopes ont été libérées dans l’atmosphère, créant du même coup un gigantesque nuage radioactif, un nuage qui s’est déplacé à travers l’Europe et qui a survolé de nombreux pays.

Une expérience unique

La catastrophes de Tchernobyl a eu de nombreuses répercussions dans le monde, et elle est considérée encore aujourd’hui comme une des plus grandes catastrophes nucléaires de notre histoire.

Chernobyl VR Project, c’est le nom de l’application développée par Wojchiech Pazdur et ses collaborateurs, va donc vous permettre de visiter les lieux abandonnés de la zone, et notamment la ville fantôme de Pripyat. Attention cependant car l’expérience tient surtout du documentaire et elle a été développée avant tout pour le devoir de mémoire.

L’outil en question est disponible dès maintenant sur la boutique de l’Oculus Rift et il sortira prochainement sur le HTC Vive. Notez que les recettes seront intégralement reversées à des associations d’aides aux victimes de la catastrophe.