Il est devenu un mème après avoir hébergé des terroristes

Jawad B. a une trentaine d’années et il a été placé en garde à vue au début de la semaine. Quel est son crime ? Il a prêté son appartement aux terroristes qui s’étaient réfugiés à Saint-Denis après les attaques qui ont visé la capitale. Il a été interviewé par BFM TV et il a profité de l’occasion pour clamer son innocence. Oui et il est devenu un véritable mème sur les internets.

Un quoi ? Un mème, avec un magnifique accent grave. Si ce terme n’évoque rien en vous, alors sachez qu’il a été utilisé pour la première fois par Richard Dawkins dans les années 70 et il fait référence à un élément culturel reconnaissable répliqué et transmis entre les individus.

Logeur du Daesh

Il suffit d’un simple passage devant les caméras de BFM TV pour devenir un mème.

Il a été remis au goût du jour avec le web et il fait désormais allusion à un élément ou à un phénomène repris en masse par les internautes.

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article.

Jawad est devenu un mème en l’espace de quelques heures

Paris a été touché par plusieurs attaques durant le week-end et si la plupart des terroristes ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi, certains d’entre eux sont parvenus à s’enfuir et ils se sont alors retranchés dans un appartement situé au 8 rue du Corbillon à Saint-Denis.

Les forces de l’ordre ont remonté leurs traces et ils ont donné l’assaut lundi matin, autour de 4h30.

L’affaire ayant été couverte en long, en large et en travers par les médias, je pense qu’il n’est pas nécessaire de rentrer dans les détails.

Jawad B. était le propriétaire de cet apparement. Enfin, ce n’est pas tout à fait exact puisqu’il s’agissait en réalité de son squat personnel. La nuance est importante.

Quoi qu’il en soit, d’après son témoignage, un de ses amis l’aurait contacté la semaine dernière pour lui demander de prêter son appartement à deux personnes venant de Belgique. Les terroristes, donc. Mais voilà, Jawad ne connaissait pas ces gens et il ne savait pas qu’ils envisageaient de lancer des attaques sur Paris.

C’est en tout cas ce qu’il a déclaré sur BFM TV avant d’être menotté et emmené par les forces de l’ordre.

Le problème, c’est que notre logeur a un passé assez trouble. Il a effectivement été condamné à huit ans de prison en novembre 2008 pour avoir tué son meilleur ami, âgé de 16 ans à l’époque. Le pire reste à venir car c’est un banal vol de téléphone portable qui l’a poussé à commettre l’irréparable.

Toujours est-il que son intervention a beaucoup amusé les internautes et certains d’entre eux se sont amusés à détourner les images enregistrées par la chaine. Le phénomène a rapidement commencé à prendre de l’ampleur et Jawad est alors devenu un véritable mème à part entière.

Un compte Twitter a même été créé pour l’occasion : @LogeurDuDaesh.

En soi, la situation n’a rien de risible, bien sûr. Des gens ont été blessés, d’autres ont même perdu la vie. Ceci étant, l’humour est aussi un bon moyen de se protéger et de montrer aux terroristes et à tous les groupuscules extrémistes que leurs actions n’ont aucune prise sur nous, ni même sur les valeurs que nous portons tous au fond de notre coeur.

Mots-clés funinsolite