Clicky

Il est possible de contrôler un sextoy par la pensée grâce à une simple API

Il paraît que l’esprit n’a aucune limite. Cette expérience semble le prouver. Aurélien Fache et Gilles de Bast ont en effet réussi à faire en sorte que l’on puisse contrôler un sextoy par la pensée.

Lovense est une entreprise très en vue sur le secteur du jouet pour adultes. Elle se trouve en effet à la tête d’un catalogue très riche, un catalogue comprenant une demi-douzaine de références différentes. Certains produits visent les femmes, d’autres les hommes, d’autres encore les couples.

Contrôler sextoys par la pensée

Il est tout à fait possible de contrôler un sextoy par la pensée… à condition de savoir développer.

Pour se distinguer de ses concurrents, la société a très vite mis l’accent sur les technologies.

Contrôler un sextoy par la pensée

Lovense a en effet choisi de produire des sextoys intelligents, connectés et pilotables à distance. Le Lush en fait partie et il se positionne sur le segment des œufs érotiques.

Aurélien Fache et Gilles de Bast ont voulu déterminer s’il était possible de contrôler ce genre d’appareils par la pensée. Ils ont donc acheté un exemplaire du produit et ils ont ensuite investi dans trois capteurs OpenBCI afin de pouvoir mesurer avec précision l’activité électrique du cerveau de leurs deux cobayes, des confrères du Tag Parfait.

En parallèle, ils ont aussi développé un programme afin de pouvoir traduire ces impulsions électriques en commandes interprétables par la Lush. Pour ce faire, ils sont tout simplement fait appel à l’expertise et à l’API du fabricant du jouet sexuel.

L’expérience a été un succès, comme en atteste la vidéo intégrée à la fin de l’article. Les deux cobayes ont en effet été capables de démarrer le produit par la pensée et même de le faire vibrer.

Une histoire d’API

Il est donc bien possible de contrôler un sextoy par la pensée. Possible, mais pas facile. Comme Carmina l’explique dans la vidéo, l’exercice demande beaucoup de concentration et une certaine habitude.

Fait intéressant, la fine équipe n’en est pas restée là. Après avoir réussi cette prouesse, elle a voulu aller plus loin en reliant le Luch à… Twitter. Les internautes n’avaient qu’à utiliser des hashtags spécifiques pour faire vibrer l’appareil, un appareil placé dans l’intimité de Carmina.

Toute la scène a été filmée sur Periscope et cette initiative a d’ailleurs permis à ces hashtags de se retrouver dans les trending topics.

Ils ont ensuite remis le couvert en connectant cette fois le sextoy à l’API de la Station Spatiale Internationale. Cette fois, le Lush émettait une vibration à chaque fois que l’ISS passait au-dessus de la France.

Des expérimentations amusantes, donc, qui prouvent finalement qu’il est possible de contacter tout avec n’importe quoi à condition de prendre son temps et de maîtriser un minimum les arcanes du développement.

Mots-clés insolitesextoy

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.