Il existe un cimetière pour engins spatiaux dans l’océan

Plusieurs centaines d’appareils spatiaux ont été retrouvés échoués dans une zone océanique peu fréquentée. Cette zone porte les noms de Point Nemo, connu aussi comme étant pôle océanique d’inaccessibilité. Ce pôle est très éloigné des côtes, ce qui en fait le cimetière idéal pour les engins spatiaux.

L’appellation « Point Nemo » a une origine littéraire. Elle est tirée du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne. Cette œuvre est parue en 1869 et 1870. Ce pôle océanique a comme coordonnées GPS 48° 50’ S 123° 20’ O et se trouve à 2698 kilomètres au nord de Ducie, l’île corallienne la plus proche.

OceanCleanup

Cette île inhabitée se situe dans le Pacifique et fait partie des Îles Pitcairn.

Point Nemo : une zone peu fréquentée

Dans le roman de Jules Vernes, Nemo est le nom que porte le capitaine du navire sous-marin Nautilus. Le Point Nemo en a ainsi hérité le nom à cause des centaines d’engins spatiaux qui viennent s’échouer dans les profondeurs de cette zone du Pacifique.

D’ailleurs, cette zone comporte très peu de routes maritimes. Les navigateurs ne s’y aventurent que très rarement.

La zone s’étend sur une surface de 1500 kilomètres carrés dans laquelle on dénombre près de 260 satellites échoués. La majorité d’entre eux sont d’origine russe dont la station spatiale Mir qui s’est échouée en 2001.

Tiangong-1 échouera-t-il à Point Nemo ?

Des engins spatiaux russes, on compte plus de 135 appareils de ravitaillement. Le cimetière regorge également de cargos européens ayant appartenu à l’agence spatiale de l’Europe tels que le Jules Verne ATV ou le lanceur de la fusée SpaceX.

Actuellement, l’inquiétude grandit au sujet de Tiangong-1, une station spatiale chinoise. Cette dernière a été mise en activité en 2011 et a été programmée pour s’échouer à Point Nemo en 2018. Seulement, les experts chinois en ont perdu le contrôle au mois de mai 2016.

La station spatiale représente alors un danger réel parce que l’on ne sait pas avec exactitude où et quand elle va s’échouer suite à cette perte de contrôle. Le plus à craindre est que son atterrissage fasse des victimes humaines.

Tiangong-1 va donc retenir l’attention des responsables jusqu’à ce que la station achève son aventure.

Si vous voulez vous promener virtuellement dans la région du Point Nemo, alors il vous suffit de suivre ce lien.

Mots-clés insolite