Clicky

Il existe visiblement un marché pour les machines à fellations intelligentes

VIECI a lancé le mois dernier une nouvelle campagne sur Indiegogo, une campagne visant l’Autoblow AI, une drôle de machine à fellation intelligente et connectée. L’entreprise a levé plus de deux cents mille euros en l’espace de seulement quelques jours.

VIECI, pour Very Intelligent ECommerce Inc, possède pas mal de marques différentes à son catalogue, mais elles tapent à peu près toutes en dessous de la ceinture.

Oral Sex Candy

L’entreprise s’est effectivement fait un devoir d’inventer et de concevoir des produits destinés à booster notre libido et notre sexualité. Elle est aussi connue pour organiser de temps à autre des concours un peu spéciaux.

VIECI, un habitué des campagnes de crowdfunding

Des concours visant par exemple à élire le plus beau vagin, le plus bel anus ou encore les plus belles bourses de la planète. Tout un programme.

Pour financer le développement de ses produits, VIECI a pris l’habitude d’organiser des campagnes de financement participatif. La première remonte à 2016 et elle portait sur une reproduction artistique du scrotum réalisé en fibre de verre.

Le succès n’a cependant pas été au rendez-vous et la campagne avait permis à Brian Sloan, son instigateur, de lever seulement 1 020 $ des 5 900 $ nécessaires pour commercialiser le produit.

Les campagnes suivantes ont mieux fonctionné en revanche et cela n’a rien de surprenant puisqu’elles portaient sur des produits un peu plus bankables. En 2014, VIECI a même pulvérisé tous ses précédents records avec l’Autoblow 2, une machine capable de simuler une fellation.

Une campagne qui dépasse toutes les attentes

Elle avait en effet permis à la société de lever 375 000 $ et d’atteindre ainsi 622 % de ses objectifs.

L’Autoblow AI est bien parti pour faire encore mieux. La campagne a été lancée le mois dernier et elle a permis à l’entreprise de lever pas moins de 268 800 $ en l’espace de quelques jours. Le meilleur reste d’ailleurs à venir, car elle n’est pas finie et VIECI a encore deux semaines devant lui pour gonfler son enveloppe. Et ce alors même que l’entreprise a atteint 537 % de ses objectifs initiaux.

Ce succès n’a évidemment rien d’étonnant puisque la campagne en question a bénéficié d’une belle couverture médiatique et elle a ainsi été reprise par pas mal de médias. Nous en avions d’ailleurs parlé dans cet article.

Reste que cette belle réussite prouve une nouvelle fois que la sextech est un véritable marché à part entière. Un marché dont on ne parle sans doute pas assez, mais qui pourrait à terme conduire à la démocratisation d’un certain nombre de technologies… des technologies comme la réalité virtuelle ou encore l’intelligence artificielle.

Mots-clés nsfysextech

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.