Il faudra 41 jours pour regarder toutes les productions de Netflix en 2017

Netflix dispose d’un catalogue conséquent, mais la véritable force de la firme, finalement, ce sont ses productions puisque ce sont elles qui lui permettent de se distinguer de ses concurrentes. Elle produit d’ailleurs de plus en plus de contenus et cette tendance n’est visiblement pas près de s’inverser. Pas si l’on en croit la dernière interview de ses dirigeants.

Ces derniers ont effectivement été invités à répondre à quelques questions durant un entretien organisé par Barron’s et ils ont profité de l’occasion pour balancer un énorme pavé dans la barre.

Contenus originaux Netflix

Netflix va continuer à produire des contenus originaux l’année prochaine.

Et encore, ce n’est rien de le dire, car ils ont déclaré que les contenus originaux produits par Netflix allaient dépasser la barre des 1 000 heures en 2017, contre 600 heures cette année.

1 000 heures de contenus originaux en 2017 chez Netflix

1 000 heures, et donc quelque chose comme 41,6 jours ou comme cinq semaines et demie. Vos RTT risquent de ne pas apprécier.

Ce chiffre est évidemment très impressionnant, et encore plus lorsqu’on sait que Netflix a doublé sa mise cette année en produisant deux fois plus de contenus originaux par rapport à 2015. Maintenant, ces déclarations ne sont pas forcément surprenantes puisque David Wells, le directeur financier de l’entreprise, avait lui aussi évoqué cette stratégie lors d’une conférence organisée par la banque d’investissement Goldman Sachs.

Il avait notamment expliqué que Netflix s’était donné pour mission que 50 % de son catalogue soit composé de productions originales. Il paraît donc logique que l’entreprise intensifie ses efforts.

Cette stratégie semble d’ailleurs lui être très profitable puisque le service a gagné pas moins de 3,57 millions d’abonnés au troisième trimestre. D’après les chiffres communiqués par la firme, il détiendrait désormais un peu plus de 86,74 millions d’utilisateurs dans le monde et son chiffre d’affaires aurait en plus grimpé de 32 % pour atteindre les 2,3 milliards de dollars. Même tendance du côté des bénéfices afin un saut de 75 % et un total flirtant avec les 52 millions de dollars, toujours au troisième trimestre.

Et en même temps, vu la qualité de ses productions, cela n’a rien de surprenant. Entre Bloodlines, Daredevil, House of Cards, Narcos, Orange is the New Black, Sense8 ou même The Killing, les abonnés ont effectivement de quoi faire.

Mots-clés netflix