Clicky

Il filme son fils de 5 ans en train de faire un burn avec sa voiture, la police saisit le véhicule

Alex Dobson a une trentaine d’années et il se passionne depuis longtemps pour les courses de voitures et notamment pour les burns. Une passion qu’il partage avec son fils de cinq ans, Riley.

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant, car il emmène son petit garçon dans toutes les compétitions depuis qu’il est né. A eux deux, ils ont d’ailleurs arpenté le Queensland en long, en large et en travers pour suivre tous les concours organisés dans leur région.

Burn Riley

Alex a laissé son fils réaliser un burn avec sa voiture. Grave erreur.

Le week-end dernier, Riley a demandé à son père qu’il pouvait essayer de faire un burn tout seul avec sa voiture. Alex a accepté. Il aurait sans doute mieux fait de s’abstenir.

Alex a laissé son fils de 5 ans faire un burn avec sa voiture

Si vous ne connaissez pas ce terme, alors sachez que le burn n’a rien à voir avec la maladie qui frappe de plus en plus de salariés. Pas dans ce cas en tout cas puisque ce terme fait allusion à une figure réalisée à moto ou en automobile, une figure qui consiste à faire déraper les roues arrière (ou avant) du véhicule en bloquant les roues avant (ou arrière) afin de faire de la fumée.

Pour pouvoir réaliser un burn, il est impératif d’avoir une voiture dotée au minimum de quatre cylindres et d’une transmission manuelle. Ensuite, le conducteur doit passer la première, débrayer à fond et faire monter les tours/minutes pour faire chauffer les pneus, tout ça en gardant le frein à main serré.

Ce n’est pas forcément difficile à faire, du moins pas quand on a le permis et qu’on connaît bien sa voiture.

Ce n’était pas le cas de Riley bien sûr, mais cela n’a pas empêché son père de lui donner son accord.

Il a filmé la scène et l’a partagée sur Facebook

Histoire d’en rajouter une couche, Alex a pris la décision de filmer l’exploit de son fils et de publier ensuite la vidéo sur Facebook, le tout accompagné d’un message ne laissant planer aucun doute sur ses intentions : « Quand votre fils de 5 ans dit… Papa, je peux faire un burn ? Bien sûr, fils, pas de souci », suivi de « Rappelez-vous, une dépendance à la voiture arrête une dépendance à la drogue ».

Amusant, non ? Sans surprise, la vidéo a très bien marché et elle a ainsi été vue un peu plus de deux millions de fois en l’espace de quelques heures.

Étrangement, tout le monde n’a pas goûté la plaisanterie et la police australienne a même envoyé plusieurs agents au domicile du père de famille afin de saisir sa voiture. Pour ne rien arranger, une enquête va être menée par les services de l’aide à l’enfance.

Les inspecteurs estiment en effet que la vie de l’enfant a été mis en danger et ils ne sont visiblement pas les seuls à le penser, car Alex a été très critiqué sur Facebook.

Mots-clés facebookinsoliteweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.