Désolé, mais s’injecter du sang de jeunes ne fait pas rajeunir

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis met officiellement en garde les acheteurs de sang provenant de jeunes donateurs que ces injections peuvent ne pas avoir d’effet bénéfique sur la santé. En fait, ces perfusions pourraient même avoir l’effet inverse puisqu’aucune preuve scientifique n’atteste qu’elles améliorent la santé.

Scott Gottlieb, le commissaire de la FDA, et Peter Marks, le directeur du Center for Biologics Evaluation and Research ont déclaré dans l’avertissement qu’ils craignent que « certains patients soient la cible de personnes peu scrupuleuses qui vantent les perfusions de sang jeune comme étant des soins et des remèdes ».

Les experts de la santé ajoutent que « de tels traitements n’ont aucun avantage cliniquement prouvé » et concluent qu’ils pourraient même être « potentiellement nocifs ».

Ambrosia Medical propose des transfusions de sang jeune à 8.000 dollars le litre

En fait, depuis le début des années 2000, des rumeurs circulent sur le fait que les perfusions de sang jeune ralentissent les signes de la vieillesse. Ces rumeurs ont vu leur origine dans des études effectuées chez la souris qui ont montré des résultats prometteurs. Néanmoins, ces rumeurs n’ont vraiment gagné du terrain qu’il y a quelques années lorsqu’on apprit que le capital-risqueur Peter Thiel était intéressé par ces transfusions.

Néanmoins, malgré le scepticisme et les blagues sur le vampirisme qu’elle a suscités, l’idée a quand même persisté dans le temps et a même motivé la création d’une startup dénommée Ambrosia Medical qui propose des transfusions de sang jeune à 8.000 dollars le litre à ses clients. Le fondateur de cette startup, Jesse Karmazin, a assuré à un journaliste de Mic que cette méthode fonctionne et même, qu’elle « renverse le vieillissement ».

Les scientifiques avertissent contre le manque d’étude et d’information sur cette pratique

Néanmoins, les scientifiques restent sceptiques et sont même inquiets face à la propagation de cette méthode. En 2017, les chercheurs ont déjà administré du sang jeune à 18 patients souffrant de la maladie d’Alzheimer. Toutefois, ils ont découvert que cela n’a pas du tout soigné la maladie.

Outre cette étude, la FDA a également averti que les transfusions de sang sont très dangereuses en ce sens qu’elles entraînent chaque année la mort de plusieurs dizaines de personnes. Les chercheurs ont également souligné qu’aucune étude scientifique menée chez l’être humain n’a prouvé que cette méthode fonctionne.

Mots-clés médecinesanté