Clicky

Il pense avoir résolu le mystère du monstre du Loch Ness

Steve Feltham a une cinquantaine d’années et il se passionne depuis 24 ans pour le Loch Ness et son hypothétique locataire. Après toutes ces années passées à observer les lieux, l’homme pense avoir fait toute la lumière sur le mystère entourant le loch.

Comme il l’explique lui-même sur son propre site, Steve Feltham se passionne pour le monstre du Loch Ness depuis 1991.

Loch Ness

Il a découvert l’histoire du monstre dans les années 70 alors qu’il se trouvait en vacances dans la région avec ses parents.

Le Loch Ness, une passion remontant à l’enfance

Fasciné par les étranges histoires circulant autour de la créature, il s’est documenté durant les années suivantes et il a finalement décidé en 1991 de tout lâcher pour se focaliser sur cet épais mystère.

Steve Feltham a donc vendu sa maison et démissionné de son poste pour acheter ensuite une camionnette aménagée et élire ainsi domicile sur les rives du Loch Ness, où il se trouve toujours.

Beaucoup l’ont pris pour un illuminé à l’époque, mais cela ne l’a pas empêché de poursuivre dans cette voie. Durant les années suivantes, Steve a consigné chaque fait marquant et il a mené l’enquête dans toute la région en tentant de faire toute la lumière sur cet épais mystère.

Après avoir passé un moment à faire le tour du loch, il a fini par élire domicile sur un terrain appartenant à un pub local, où il se trouve toujours à l’heure actuelle, prêt à répondre aux sollicitations des journalistes et aux questions des touristes.

Durant ces vingt-quatre dernières années, Steve Feltham n’a été témoin d’aucune apparition du monstre, mais cela ne l’a pas empêché de développer une intéressante théorie.

Une créature préhistorique ou… un poisson-chat ?

Le chasseur de Nessie pense en effet que le monstre n’a rien à voir avec les anciens monstres marins qui parcouraient la planète avant l’apparition de notre propre espèce. En réalité, notre ami est convaincu que le monstre du Loch Ness n’est rien de plus qu’un silure glane, une espèce de poisson d’eau douce pouvant dans certains cas atteindre les 2,7 mètres de long et les 130 kg.

Mais dans ce cas, pourquoi la légende a-t-elle perduré à travers les siècles ? L’explication est assez simple. Le Loch Ness attire de nombreux touristes chaque année et il apporte donc beaucoup d’argent à l’Écosse.

Toutefois, ce que Steve ne parvient pas à expliquer, c’est pourquoi autant de personnes ont déclaré avoir vu une créature munie d’un long cou et d’un corps imposant, une description ne correspondant pas spécialement à celle d’un poisson-chat.

Fort heureusement, la science devrait bientôt être en mesure de répondre à cette épineuse question. Neil Gemmell s’est en effet rendu sur place afin de prélever des échantillons dans le lac et il compte traquer l’ADN contenu dedans afin de déterminer si le monstre du Loch Ness existe réellement.

Le projet avance d’ailleurs bien et le chercheur et son équipe ont ainsi recueilli 230 échantillons d’eau à trois profondeurs différentes. Il faudra cependant attendre la fin des analyses pour savoir si la théorie de Feltham est la bonne.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.