Il pense avoir retrouvé la Chambre d’ambre volée par les Nazis en 1941

La Chambre d’ambre est considérée par beaucoup de gens comme un des plus grands mystères de la Seconde Guerre Mondiale. Elle a effectivement été dérobée par les Nazis en 1941 et personne n’est parvenu à remettre la main dessus depuis. Un musée polonais pense cependant avoir retrouvé ses traces et la chambre pourrait même être cachée dans un bunker du pays.

Comme son nom l’indique, la Chambre d’ambre se présente sous la forme d’une pièce de 55 mètres carrés dont les murs sont recouverts de plusieurs éléments sculptés dans de l’ambre authentique.

Chambre d'ambre

Un conservateur polonais pense avoir retrouvé les traces de la Chambre d’ambre.

Elle a été offerte par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume 1er au tsar de Russie Pierre le Grand en 1716 et elle a passé les deux siècles suivants au palais Catherine à Tsarskoïe Selo, une ville située près Saint Petersbourg.

La Chambre d’ambre a disparu au début des années 40

Une ville qui a changé de nom entre temps pour devenir… Pouchkine.

Si vous n’êtes pas très calé en géographie, alors il est important de noter que cette ville se trouve au nord-ouest de la Russie, non loin de la frontière. Une zone qui a été envahie par l’armée allemande durant la Seconde Guerre Mondiale, et plus précisément en 1945.

Lorsque les russes se sont rendus compte qu’ils allaient céder du terrain aux Nazis, ils ont pris la décision de mettre à l’abri la plupart des trésors artistiques de la ville. Toutefois, ils ont estimé que la Chambre d’ambre était intransportable et ils l’ont donc laissé sur place.

En trouvant ce trésor, l’armée allemande a décidé de démonter la pièce et de l’envoyer vers Königsberg. Le démontage a duré très exactement 36 heures et une partie de la chambre a ensuite été exposée au château de la ville.

Mais voilà, en 1944, les Nazis ont commencé à perdre du terrain face aux troupes soviétiques et la chambre a été une nouvelle fois démontée. C’est aussi à cette période qu’elle a disparu de la circulation.

Un conservateur polonais pense avoir retrouvé les traces de la chambre

Personne ne l’a retrouvé depuis mais ce ne sont évidemment pas les théories qui manquent. Certaines personnes pensent qu’elle a été détruite par les allemands en 1945 mais d’autres experts estiment que les Nazis l’ont caché à un endroit connu d’eux seuls.

Le directeur d’un musée polonais situé au nord est du pays semble être de cet avis et il a récemment déclaré avoir trouvé une pièce secrète derrière un faux mur scellé dans un bunker.

Bartlomiej Plebanczyk, c’est son nom, se passionne en effet pour les anciens bunkers et il a découvert une pièce souterraine en sondant un bâtiment à l’aide d’un radar spécialement conçu à cet effet.

Il a donc demandé la permission au gouvernement de percer la pièce pour faire passer une caméra afin de vérifier s’il s’agit réellement de l’endroit où est entreposé ce fabuleux trésor, un trésor dont la valeur dépasserait les 450 millions d’euros.