Clicky

Il pulvérise du Vanish sur une femme musulmane et se fait lyncher sur Twitter

Une vidéo raciste s’est répandue depuis peu sur internet montrant un homme britannique en train de pulvériser du Vanish, un produit de nettoyage, sur une femme musulmane.

La vidéo a été filmée par l’homme lui-même qui, au tout début de la séquence, montre le produit de nettoyage à la caméra tout en déclarant : « Voyons si ce p*t*in de truc fonctionne. »

Il a ensuite suivi une femme musulmane qui est entrée dans un supermarché pour faire ses courses et lui a vaporisé du Vanish à plusieurs reprises sur le dos. La femme musulmane, dont la tête était recouverte d’un hijab, semblait soit ne pas avoir remarqué l’agression, soit avoir choisi sciemment de ne pas réagir.

L’agresseur a déclaré « non, non, ça ne marche pas » avant de tourner la caméra, laissant entrevoir une partie de son visage, avant de mettre fin à la vidéo.

Les internautes en furie face à cet acte raciste

La vidéo, partagée sur 5Pillars, un réseau communautaire musulman, a d’abord été visionné par cinq mille abonnés avant de se répandre comme une traînée de poudre sur d’autres plateformes, déchaînant l’indignation et la colère des utilisateurs des réseaux sociaux du monde entier.

Les utilisateurs de Twitter ont été particulièrement virulents pour condamner l’acte de racisme. Un utilisateur de Twitter, Pablo Diablo Bonzo, a déclaré qu’il s’agissait ici tout au moins d’une agression qui mérite une condamnation.

Une autre utilisatrice, Layla Bensassi, a qualifié l’agresseur d’homme des cavernes et de lâche mentalement dérangé qui s’attaque aux femmes.

Les femmes musulmanes principales cibles de l’islamophobie

Nombreuses sont les femmes musulmanes victimes de l’islamophobie au Royaume-Uni. Le groupe de surveillance Tell MAMA recense 765 victimes jusqu’à maintenant et dans la majorité des cas, les cibles d’attaques ou de maltraitances sont des femmes musulmanes que les agresseurs identifient par leurs habits islamiques.

Face à ce taux croissant d’agression, plusieurs femmes musulmanes ont dû modifier leur apparence ou porter une casquette à la place de leur voile pour éviter de se faire attaquer. D’ailleurs, dans la vidéo, on remarque que l’agresseur semblait suivre et cibler d’autres femmes musulmanes.

Plusieurs utilisateurs des médias sociaux s’indignent face à l’absence de réaction du personnel et du responsable du supermarché. Ils sont nombreux à qualifier cet acte d’agression et font appel à la police pour lancer une poursuite à l’encontre de cet agresseur non identifié.

Mots-clés twitter

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !