Il se coince un testicule dans un tabouret Ikea et se plaint sur Facebook

Claus Jørstad s’est retrouvé dans une situation peu enviable la semaine dernière. L’homme s’est en effet coincé un testicule dans un tabouret vendu par la chaîne Ikea. L’expérience l’a visiblement beaucoup amusé car il en a parlé en long, en large et en travers sur Facebook en postant un commentaire sur la page de la marque.

Claus a la quarantaine bien tassée et il habite en Norvège, avec sa femme et ses trois enfants. Comme des millions d’autres personnes à travers le monde, il lui arrive fréquemment de se rendre chez Ikea pour flâner et trouver de nouvelles idées déco.

Tabouret Ikea

Ce tabouret est devenu une véritable célébrité sur les réseaux sociaux.

Il est passé dans un des magasins de la chaîne le mois dernier et il a profité de l’occasion pour acheter un tabouret, et plus précisément le modèle Marius.

Méfiez-vous des tabourets à trous

Il s’agit d’un modèle assez basique se composant d’un plateau percé de huit trous (c’est important pour la suite de cette fascinante histoire) et de quatre pieds. Accessoirement, il est aussi très bon marché et il ne coûte ainsi pas plus de 3,99 €. Difficile de trouver plus compétitif, non ?

En rentrant chez lui, notre ami a immédiatement voulu le tester. Et si tout s’est bien passé au départ, il s’est très vite rendu compte que quelque chose ne collait pas lorsqu’il a commencé à ressentir comme un tiraillement du côté de l’entrejambe.

Après avoir jeté un rapide coup d’œil à la zone concernée, Claus s’est rendu compte qu’un de ses testicules s’était coincé dans un trou du plateau du tabouret.

Mais comment est-ce possible ? L’explication est assez simple, en fait. Le tabouret en question ne se destinait pas au salon ou à la cuisine mais à la salle de bain, et plus précisément à la douche. Blessé au genoux, il ne pouvait effectivement pas rester debout pendant ses ablutions.

Le miracle de l’eau froide

Après s’être dévêtu, il a donc posé son postérieur sur le tabouret et il a commencé à se laver. Là, un de ses testicules a glissé le plus naturellement du monde dans un des trous présents sur le siège du tabouret. Il s’est ensuite dilaté à cause de la chaleur de l’eau. Car notre ami les aime très chaudes, les douches.

Fort heureusement pour lui, Claus n’a pas cédé à la panique. Après avoir réfléchi pendant un moment, il a en effet coupé l’eau chaude et le froid a fait le reste. Les tissus impliqués se sont rapidement rétractés et notre ami a pu s’en sortir sans avoir besoin d’appeler les secours.

Suite à cette mésaventure, il a pris sa plus belle plume et il a publié un long message sur la page de la division norvégienne d’Ikea.

Cela ne devrait pas vous surprendre mais sa publication a provoqué l’hilarité générale. Ikea lui a d’ailleurs répondu avec beaucoup de classe et quelques métaphores bien senties derrière. Les abonnés de la page ont eu l’air d’apprécier l’échange puisque la publication a été partagée un peu plus de 13 000 fois en l’espace de quelques jours, avec environ 31 000 likes et 6 500 commentaires dans la foulée.

A titre de comparaison, en temps ordinaire, les publications de la page se limitent à quelques dizaines de partage et quelques centaines de likes. Finalement, cette drôle d’histoire a été du pain béni pour Ikea.

C’est aussi ça, la magie des réseaux sociaux.