Il se passe de drôles de choses du côté de Vénus

Akatsuki se promène en ce moment du côté de Vénus et la sonde japonaise a transmis de nombreuses photos de la planète aux équipes au sol la semaine dernière. Oui et si elles révèlent pas mal de choses à son sujet, elles soulèvent aussi de nombreuses interrogations, plaçant du même coup la mission sous les feux des projecteurs.

Akatsuki n’a absolument rien à voir avec l’organisation secrète évoquée dans Naruto. Pas cette fois. Ce terme fait effectivement référence à une sonde spatiale élaborée par la JAXA et donc par l’agence spatiale japonaise.

Venus

Vénus n’a pas encore révélé tous ses secrets.

Le lancement de la sonde a eu lieu en mai 2010 à partir de Tanegashima.

Akatsuki n’est pas parvenue à se mettre en orbite autour de Vénus

Elle devait venir se placer en orbite autour de Vénus à l’époque mais l’opération a malheureusement échoué suite à la défaillance de son système de propulsion principal et il a fallu attendre presque six ans pour que l’appareil repasse à proximité de la planète.

En s’appuyant sur son système de propulsion secondaire, la JAXA est parvenue à diriger la sonde vers la planète et à la placer en orbite. Toutefois, elle est bien plus haute que prévu et elle ne pourra donc pas accomplir tous les objectifs fixés par la mission.

Akatsuki est chargé d’étudier la dynamique de l’atmosphère de la planète ainsi que la rotation de sa haute atmosphère. Elle est équipée de nombreux instruments et notamment de plusieurs caméras infrarouges, d’un imageur ultraviolet et d’un capteur capable de détecter les lueurs visibles dans la basse atmosphère.

Même si l’orbite de la sonde n’est pas idéale, l’appareil a été en mesure de capturer de nombreuses images de Vénus et il les a transmise dans la foulée aux équipes présentes au sol.

Vénus n’a pas encore livré tous ses secrets

La JAXA a choisi de publier ces images la semaines dernières et elles ont fait l’effet d’un véritable tremblement de terre au sein de la communauté scientifiques.

Grâce à ces photos, les astronomes ont pu constater que le processus de formation des nuages était bien plus complexe que prévu. En outre, ils ont aussi observé une étrange formation en arc de cercle entre les deux pôles de la planète, une formation se déplaçant au même rythme que la planète.

Personne n’a été en mesure d’expliquer son origine mais de nombreux scientifiques ont choisi de se pencher sérieusement sur la question et ce n’est sans doute qu’une question de jours ou de semaines avant que les premières théories ne fassent leur apparition.

Une chose est sûre en tout cas, ces images et les phénomènes observés risquent de relancer l’intérêt des chercheurs pour la planète Vénus.

Le rapport complet de la JAXA se trouve à cette adresse.

Akatsuki Vénus