Clicky

Il s’entraîne pour vivre sur la planète Mars

Josh Richards n’est pas un type comme tout le monde et c’est assez logique puisque ce comédien australien s’entraîne actuellement pour… vivre sur la planète Mars. Il faut bien l’avouer, cette initiative a de quoi surprendre mais elle n’est pas dépourvue de sens pour autant car Josh a été sélectionné pour participer à la mission Mars One.

Si vous ne le connaissez pas encore, alors sachez que la mission Mars One a été imaginée par un ingénieur néerlandais du nom de Bas Lansdorp. Il est plutôt ambitieux puisqu’il vise à installer une colonie humaine sur la planète rouge dès 2024.

Josh Richards

Josh Richards posant pour la postérité (crédits : Mark Metcalfe/Frank PR)

Son instigateur et ses associés ont lancé une grande campagne dans les médias et sur internet afin de sélectionner leurs premiers colons.

Josh Richards a été sélectionné pour participer à la mission Mars One

Josh Richards fait partie des 100 candidats retenus à ce jour mais il n’est pas encore assuré de partir puisqu’une nouvelle sélection aura lieu en septembre prochain, pour ne conserver qu’une vingtaine de candidats.

L’australien est bien décidé à mettre toutes les chances de son côté et c’est précisément ce qui l’a poussé à se lancer dans cette expérience un peu décalée. Il a effectivement décidé de passer au début du mois de février une semaine à l’intérieur d’un habitat confiné similaire en tout point à celui du film « Seul sur Mars ».

Le plus amusant reste à venir car l’habitat en question se présentait sous la forme d’un cube en verre et il était placé à la vue de tous à Sydney, en plein coeur du quartier de Circular Quay. Les habitants et les touristes pouvaient ainsi venir leur rendre visite.

Josh compte évidemment sur la médiatisation de l’opération pour sortir du lot et pour attirer les bonnes grâces des sélectionneurs de Mars One.

Je ne vous apprendrais sans doute rien en vous le disant mais ce n’est pas la première fois que l’homme envisage de coloniser Mars. La NASA travaille elle aussi sur une mission de ce type mais elle a été repoussée plusieurs fois à cause des contraintes techniques inhérentes à ce type de mission.

Elon Musk a lui aussi l’intention de s’installer sur place dans un avenir proche. Mieux, il envisage même d’envoyer les premiers colons sur place autour de 2025.

Bref, comme vous pouvez le constater, les colons risquent de se bousculer au portillon et c’est finalement à se demander si tous ces acteurs ne feraient pas mieux de travailler ensemble. Une mission commune aurait effectivement plus de chance de réussir.

Mots-clés espaceinsolitemars

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.