Clicky

Il tente de braquer un nom de domaine sous la menace d’une arme et finit avec 20 ans de prison

Les États-Unis ont été confrontés à un cas assez particulier. Un homme originaire de l’Iowa vient en effet d’être condamné à 20 ans de prison dans un établissement fédéral pour avoir tenté de braquer un nom de domaine inutilisé sous la menace d’une arme.

L’affaire remonte à l’année dernière. Sherman Hopkins Jr. a fait éruption dans une maison de l’Iowa en juin et il a menacé son occupant, un certain Ethan Deyo, d’une arme en lui collant le pistolet contre la tempe.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Hopkins n’en avait pas après sa télévision, ses bijoux ou son argent.

Un braquage qui tourne mal

En réalité, si Hopkins a fait irruption au domicile de sa victime, c’est pour mettre la main sur… un nom de domaine : doitforstate.com.

Une fois sur place, le cambrioleur a donc pointé son arme sur la tête de sa victime et il lui a demandé de transférer le nom de domaine sur son propre compte en s’appuyant sur le service GoDaddy.

Ethan Deyo n’a pas cherché à jouer au héros et il a commencé à s’exécuter. La situation a cependant pris une toute nouvelle tournure lorsque ce dernier a demandé l’adresse postale et le numéro de téléphone du nouveau propriétaire du nom de domaine.

Il voulait simplement récupérer un nom de domaine

Hopkins n’a visiblement pas apprécié toutes ces questions et il l’a ainsi frappé à plusieurs reprises avec son arme et ses poings. Deyo, de son côté, ne s’est pas laissé faire et les deux hommes se sont donc engagés dans une lutte. Un coup est parti et Deyo a pris une balle au niveau de la jambe, mais il a également réussi à prendre le contrôle de l’arme et à tirer sur son agresseur.

La police est très vite arrivée sur les lieux et Hopkins a été immédiatement placé en détention.

Durant son procès, l’homme n’a pas expliqué pourquoi il avait eu recours à la violence pour tenter de récupérer l’utilisation d’un nom de domaine. Le tribunal, lui, l’a reconnu coupable et l’homme a ainsi été condamné à 20 ans de prison. Il devra en outre purger sa peine dans un établissement fédéral.

Bref, si vous avez l’habitude d’acheter de temps à autre des noms de domaine, alors sans doute sera-t-il préférable d’investir dans un bon système de sécurité. Juste au cas où.

Mots-clés insolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.