Il traumatise sa mère avec des filtres Snapchat

Snapchat est peut-être loin d’égaler WhatsApp, Facebook Messenger et les autres mais cela ne l’empêche pas d’être utilisé quotidiennement par des millions de personnes à travers le monde. Il d’ailleurs très bien implanté chez les adolescents et chez les jeunes. Plus que chez les adultes en tout cas et c’est précisément ce que prouve cette histoire.

Jules Hopcraft a une vingtaine d’années et il habite en Angleterre. Comme tous les jeunes de son âge, il est très présent sur les réseaux sociaux et notamment sur Snapchat.

Traumatisme Snapchat

Si votre fils ou votre fille vous envoie un jour une photo de ce genre, alors c’est qu’il ou elle tente de se payer votre tête.

Il devait s’ennuyer ferme car il a décidé un soir de faire une blague à sa mère en lui envoyant une photo déformée de son visage.

Jules a voulu faire une blague à sa mère avec Snapchat

Pour se faire, il s’est tout simplement pris en photo avec Snapchat et il a utilisé un des nombreux filtres proposés par l’application pour modifier son apparence.

Il a ensuite enregistré l’image dans sa librairie et il l’a envoyé à sa mère en lui demandant si elle pensait qu’il faisait une réaction allergique à quelque chose.

Bien sûr, sa mère n’ayant jamais utilisé cette application, elle ne s’est pas rendue compte de la supercherie. Au début, elle ne pensait même pas qu’il s’agissait de son fils et elle lui a donc envoyé un message pour le lui dire. Jules ne s’est évidemment pas démonté et il lui a ainsi transmis une autre photo laissant apparaître le tatouage qu’il porte à l’avant-bras.

Sans surprise, sa mère a commencé à s’inquiéter et elle lui a alors demandé de prévenir les secours en appelant le 999. Le vilain garnement n’a pas trouvé mieux que de lui répondre qu’il était tombé par terre et qu’il ne pouvait plus bouger les membres.

Jules a bien évidemment fini par lui révéler le pot aux roses mais il n’a pas pu s’empêcher de partager des captures de la conversation sur Twitter histoire de rigoler un bon coup avec ses amis.

Je ne sais pas pour vous mais à la place de sa mère, enfin plutôt de son père, je pense que je lui aurais sévèrement botté les fesses pour lui apprendre les bonnes manières.

Mots-clés insolitesnapchatweb