Clicky

Il travaillait comme professeur le jour et comme acteur porno la nuit

Nicholas G. a une vie bien remplie. Durant plusieurs années, cet homme de 61 ans a effectivement cumulé deux emplois… radicalement différents. Il travaillait comme enseignant à Manchester, dans une prestigieuse école anglaise, et comme… acteur porno. Le pire reste à venir car il jouait carrément son propre rôle, ou presque.

Nicholas a commencé sa carrière comme enseignant en génie chimique. Après avoir travaillé dans plusieurs universités, il a fini par décrocher un poste à l’université de Manchester.

Old Nick

Old Nick a surtout travaillé avec des teens de l’âge de ses propres élèves.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes mais il s’est subitement retrouvé célibataire après un divorce douloureux et il a commencé à broyer du noir.

Nicholas s’est senti très seul après son divorce et il a décidé de donner un nouvel élan à sa vie

Il aurait pu s’enfoncer dans la dépression et croquer les cachets comme les enfants croquent les bonbons mais il a fait le choix de reprendre le contrôle de sa vie. Là, il s’est mis en tête de réaliser un vieux rêve d’adolescent en devenant acteur dans des films pour adultes et il a alors donné naissance à… Old Nick.

Oui, comme le rhum et il faut avouer que c’est bien trouvé parce que tout le monde sait que l’alcool conserve.

Sacré revirement de situation, donc, mais ce n’est pas fini car Old Nick s’est retrouvé à jouer le rôle de vieux prof pervers dans pas mal de productions mettant en scène des « teens » et donc des filles du même âge que ses propres élèves.

Mais le problème, c’est que le porno est un genre très populaire et pas mal de gens ont fini par tomber sur les films de notre ami. Il faut dire aussi que ces derniers avaient pas mal de succès, totalisant parfois plusieurs millions de vues.

Cela ne devrait pas vous surprendre mais tout le monde n’a pas apprécié la plaisanterie et une personne anonyme a même décidé d’appeler le Sun pour lui raconter toute l’histoire et pour dénoncer les agissements de l’enseignant.

Nicholas a fait l’objet de vives critiques à la suite de la publication de l’article et ça l’a évidemment mis en colère. Il trouve effectivement que les gens sont très hypocrites dès qu’il est question de pornographie. Surtout dans les universités d’ailleurs puisque 75% du trafic le soir et le week-end se fait vers ces sites.

Il a aussi ajouté que sa seconde carrière ne lui rapportait pas grand chose en dehors des voyages et que ce qu’il faisait de sa vie privée ne regardait que lui.

Mots-clés insolite

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.