Clicky

Il va falloir vous méfier de votre futur robot sexuel

Nick Patterson, un expert en sécurité informatique, tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme. D’après lui, les robots sexuels de demain pourraient finir… par nous faire la peau.

L’intelligence artificielle et la robotique font de plus en plus d’émules et cette tendance ne se limite pas à la science ou aux simples divertissements. L’industrie pour adultes s’intéresse elle aussi à ces thématiques et certaines sociétés ont ainsi entrepris de donner vie à des robots sexuels intelligents et autonomes afin d’assouvir les fantasmes de leurs clients.

westworld

Contre toute attente, ces produits rencontrent d’ailleurs un franc succès chez les particuliers, mais également dans les maisons closes.

Les robots sexuels, une future arme pour les hackers ?

Plusieurs établissements ont en effet investi dans des poupées sexuelles afin de diversifier leur offre, notamment en Autriche et en Irlande.

Cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir et les poupées sexuelles risquent même de continuer à gagner en autonomie au fur et à mesure des évolutions à venir.

En conséquence, il arrivera sans doute un jour où nous aurons la possibilité de partager nos nuits avec ce type de machines.

Nick Patterson, un professeur en cybersécurité travaillant depuis plusieurs années pour l’Université de Deakin en Australie, ne voit pas la chose d’un très bon œil et il estime ainsi que ces machines comportent potentiellement de nombreux risques en matière de sécurité.

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais tous les systèmes informatiques comportent des failles. Cela vaut pour nos ordinateurs ou même nos téléphones, mais aussi pour nos objets connectés.

L’année dernière, des hackers ont ainsi lancé des attaques DDoS massives sur plusieurs sites en s’appuyant sur un botnet composé de plusieurs milliers d’appareils non sécurisés comme des caméras IP.

Un appel lancé aux constructeurs

Des dizaines de sites sont alors tombés en l’espace de quelques minutes.

Selon Nick Patterson, les robots sexuels pourraient eux aussi représenter un danger… cette fois pour notre santé.

L’expert pense en effet que les futurs robots sexuels auront besoin de rester connectés en permanence afin de pouvoir donner la pleine mesure de leur potentiel et de leurs capacités. Pour lui, c’est un véritable problème, car les produits bénéficiant d’une interface accessible en ligne peuvent tomber facilement sous le contrôle des hackers et être détournés de leur usage.

L’homme s’inquiète donc de l’utilisation que pourraient faire des personnes malveillantes d’un robot capable de se mouvoir seul à travers notre maison ou notre appartement. D’après lui, il serait tout à fait envisageable d’utiliser ces machines pour commettre l’irréparable et tuer une personne à distance.

En conséquence, il appelle les constructeurs à la plus extrême des prudences et il leur recommande notamment de doter leurs futurs produits d’un système opératif autonome et décentralisé afin d’éviter le pire.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • ploppi

    Ce tire qui laisse supposer que tout le monde en aura un, perso je passe mon tour les gars j’ai une femme, c’est dangereux aussi mais on s’habitue :D